Trois questions à Michel Lebon

30 avril 2018

Michel Lebon est ingénieur et gérant de sociétés à la retraite et actuel président de l’association nationale des membres de l’ordre national du mérite

 1. Quels sont les objectifs de votre association ?

L’association nationale des membres de l’ordre national du mérite est une association en mouvement avec la volonté de mieux servir le progrès. Elle a pour missions principales de :

  • Concourir au prestige de l’ordre national du Mérite ;
  • Traduire le dynamisme de la société en accueillant des générations plus jeunes ;
  • Donner valeur d’exemple pour que chacun donne le meilleur de lui-même et que ses membres, dans leur ensemble, représentent l’esprit civique français ;
  • Reconnaître la diversité de la société, afin que tout citoyen méritant, quelle que soit sa place, puisse être reconnu par la nation.

 

2. Quels types d’actions mène-t-elle ?

L’ANMONM développe sa solidarité et son entraide par des actions nationales d’intérêt public vers des organisations au service des citoyens. Elle a également la vocation d’apporter son soutien et son aide à ses membres les plus démunis et ceux victimes de catastrophes ou d’évènements exceptionnels.

32 000 adhérents, auprès des 140 sections dont 95 en métropole, 8 dans les départements et territoires d’Outre-mer et 37 à l’étranger.

Encouragement des jeunes ayant accompli des actes de courage, de bravoure, d’altruisme, de solidarité, de bénévolat ainsi que du devoir de mémoire au travers du prix du Civisme.

Distinction des jeunes scolaires méritants pour leurs valeurs, leurs comportements civiques et citoyens et leurs engagements, au travers du prix de l’Éducation citoyenne, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale.

Soutien des jeunes intégrant le Service Militaire Volontaire.

3. Comment définissez-vous votre nouvelle ligne de rayonnement ?

Destiné à récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives du pays, l’ordre national du Mérite, second ordre national, est acquis soit dans une fonction publique, civile ou militaire, soit dans l’exercice d’une activité privée. C’est donc un ordre universel qui distingue des personnes issues de tous les domaines d’activité et qui permet d’accueillir de jeunes générations représentatives des principales catégories socioprofessionnelles de notre pays.

C’est avec honneur et détermination que l’ANMONM s’engage dans une politique de développement et de modernisation au service d’un soutien bienveillant envers la société et la jeunesse.

L’ANMONM coordonne sa ligne politique de rayonnement.

« OSONS :

– Osons dépasser nos clivages ;

– Osons l’ambition ;

– Osons la compétence ;

– Osons l’audace ;

– Osons la passion ;

avec une association que nous vous proposons de partager ensemble dès à présent. »

Pour en savoir plus : www.anmonm.com

Contact :  administration.generale@anmonm.com

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
6 octobre 2021

Sous les projecteurs

Les 100 de 1941 Afin de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens à la question de l’entrée en déshérence des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Morts pour la France », et/ou des combattants ayant joué un rôle important dans les guerres du 20ème siècle, le Souvenir Français  place, sous les projecteurs, […]

Voir l'article >

Nos partenaires

L’agenda de nos partenaires Compagnie sans lézard : Octobre 2021 : Reprise du spectacle « Le cabaret du Poilu », la Grande Guerre racontée et chantée. Pour en savoir plus : https://12f25d93-2ef3-091a-10cd-7f6c4a8a4e09.filesusr.com/ugd/a5e871_625807e26ca942b7aa5187799e266c1c.pdf ANACEJ, Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes : Du 6 au 8 octobre 2021 : Rencontre nationale des professionnels et élus de la jeunesse, organisée par l’ANACEJ pour la […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Nos partenaires

6 octobre 2021

Michel Lebon est ingénieur et gérant de sociétés à la retraite et actuel président de l’association nationale des membres de l’ordre national du mérite

 1. Quels sont les objectifs de votre association ?

L’association nationale des membres de l’ordre national du mérite est une association en mouvement avec la volonté de mieux servir le progrès. Elle a pour missions principales de :

  • Concourir au prestige de l’ordre national du Mérite ;
  • Traduire le dynamisme de la société en accueillant des générations plus jeunes ;
  • Donner valeur d’exemple pour que chacun donne le meilleur de lui-même et que ses membres, dans leur ensemble, représentent l’esprit civique français ;
  • Reconnaître la diversité de la société, afin que tout citoyen méritant, quelle que soit sa place, puisse être reconnu par la nation.

 

2. Quels types d’actions mène-t-elle ?

L’ANMONM développe sa solidarité et son entraide par des actions nationales d’intérêt public vers des organisations au service des citoyens. Elle a également la vocation d’apporter son soutien et son aide à ses membres les plus démunis et ceux victimes de catastrophes ou d’évènements exceptionnels.

32 000 adhérents, auprès des 140 sections dont 95 en métropole, 8 dans les départements et territoires d’Outre-mer et 37 à l’étranger.

Encouragement des jeunes ayant accompli des actes de courage, de bravoure, d’altruisme, de solidarité, de bénévolat ainsi que du devoir de mémoire au travers du prix du Civisme.

Distinction des jeunes scolaires méritants pour leurs valeurs, leurs comportements civiques et citoyens et leurs engagements, au travers du prix de l’Éducation citoyenne, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale.

Soutien des jeunes intégrant le Service Militaire Volontaire.

3. Comment définissez-vous votre nouvelle ligne de rayonnement ?

Destiné à récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives du pays, l’ordre national du Mérite, second ordre national, est acquis soit dans une fonction publique, civile ou militaire, soit dans l’exercice d’une activité privée. C’est donc un ordre universel qui distingue des personnes issues de tous les domaines d’activité et qui permet d’accueillir de jeunes générations représentatives des principales catégories socioprofessionnelles de notre pays.

C’est avec honneur et détermination que l’ANMONM s’engage dans une politique de développement et de modernisation au service d’un soutien bienveillant envers la société et la jeunesse.

L’ANMONM coordonne sa ligne politique de rayonnement.

« OSONS :

– Osons dépasser nos clivages ;

– Osons l’ambition ;

– Osons la compétence ;

– Osons l’audace ;

– Osons la passion ;

avec une association que nous vous proposons de partager ensemble dès à présent. »

Pour en savoir plus : www.anmonm.com

Contact :  administration.generale@anmonm.com

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
6 octobre 2021

Sous les projecteurs

Les 100 de 1941 Afin de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens à la question de l’entrée en déshérence des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Morts pour la France », et/ou des combattants ayant joué un rôle important dans les guerres du 20ème siècle, le Souvenir Français  place, sous les projecteurs, […]

Voir l'article >

On aime on soutient

La mémoire à travers les livres Gwenaëlle Abolivier, Eddy Vaccaro, La Fiancé d’après la vie d’Odette Nilès, l’amoureuse de Guy Môquet, Editions du Soleil, 2021. Le 22 octobre 1941, 48 hommes, qui ne s’étaient pas résignés à voir leur pays tomber aux mains de l’Allemagne nazie, furent exécutés à Châteaubriant, Nantes, Suresnes et au Mont-Valérien. […]

Voir l'article >