Trois questions à Jean-Pierre Mennessier

3 janvier 2023

Jean-Pierre Mennessier est président du comité du Souvenir Français de Friville-Escarbotin Belloy (Somme) depuis 2014. Son engagement au sein de notre association s’inscrit à la fois dans une tradition familiale (ses aïeux ont participé à différents conflits, au 19ème et 20ème siècle). Engagé dans l’armée à 17 ans, il a passé 11 ans dans l’armée du train, dont 7 dans la cavalerie. Conseiller municipal, il a été également membre de la commission des cimetières.

1 – Pouvez-vous nous expliquer comment vous assurez la veille mémorielle sur la Toile ?

Depuis 3 ans, suite à la pandémie et au confinement qui en a résulté, j’ai occupé mon temps à des recherches sur Internet. J’ai vite pris conscience que des objets mémoriels étaient en vente sur différents sites. Je me suis créé différents profils sur ces sites, ainsi que des alertes avec des mots clés.

Quand je découvre un objet (plaques de tombes, drapeaux, différents objets religieux qui ont enrichi la collection du musée de la Chapelle de Rancourt), j’essaie de prendre contact avec le vendeur afin de négocier un achat à prix raisonnable ou une remise à notre association. Cela s’avère souvent difficile car les profils des vendeurs sont anonymes (pseudo). Je fais des recherches pour trouver les coordonnées de la personne, et si cela n’aboutit pas, je la contacte via le site de vente.

Au fil du temps, des personnes m’ont rejoint dans cette action. Nous avons constitué un réseau de veilleurs bénévoles. Moi seul suis connu, nous sommes en contact quand une action se présente, afin de mutualiser les résultats des recherches et préparer un scénario d’attaque.

2 – Pourquoi avez-vous eu l’idée de proposer au Souvenir Français de mettre en œuvre cette bataille du temps présent ?

Ces objets font partie de notre Mémoire et en ce sens ces actions rejoignent la ligne de conduite de notre association.

Bien avant d’être nommé Président d’un comité, j’avais remarqué dans les brocantes, les vide-greniers et les bourses aux armes, des plaques de tombes, de monuments aux morts, proposées à la vente. Je contactais alors les forces de l’Ordre et leur montrais le stand et les objets. J’ai toujours trouvé malsain ce commerce.

Le Souvenir Français m’a donné les moyens de lutter contre ce mercantilisme en élargissant mon action. A cette fin, je fus nommé chargé de mission. 

Les résultats sont là, mais notre tâche est loin d’être terminée. Chaque jour apporte son lot de nouveaux objets.

3 – Pouvez-vous nous présenter les résultats de cette bataille du temps présent ?

Nous avons sauvé bon nombre de drapeaux, certains sont actuellement dans des établissements scolaires, et environ une centaine de plaques de soldats qui ont été remises dans les mairies.

Dernièrement un lot de 20 plaques a été sauvé, et a rejoint sa chapelle d’origine.

L’information se transmet par la presse suite aux cérémonies de remise organisées par les comités locaux et les DG. Au-delà des médias locaux, nous avons maintenant des articles dans la presse nationale, voire internationale (anglaise). Les médias sont nos meilleurs alliés, une prise de conscience se met en place auprès des élus et du public.

J’ai eu au téléphone un président d’anciens combattant qui pleurait à la suite du retour d’une relique qu’il cherchait depuis 20 ans. Ceci est la meilleure des récompenses.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
3 octobre 2022

Sous les projecteurs

La religion durant la Grande Guerre et la chapelle du Souvenir Français Inauguration de l’exposition « Croire au front » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par Monsieur Jean-Luc Messager. L’exposition propose une réflexion sur le rôle de la religion en 1914-1918, à travers des témoignages photographiques qui captent et traduisent le […]

Voir l'article >
18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
4 janvier 2023

Sous les projecteurs

Au mois de janvier, Le Souvenir Français place sous les projecteurs la veille des objets mémoriels sur internet. Inauguration de l’exposition « Les plaques funéraires des soldats creusois de la Première Guerre mondiale Morts pour la France » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par le conseil départemental de la Creuse […]

Voir l'article >

Nos partenaires

L’actualité de nos partenaires Club Soroptimist International Paris-Fondateur 19 janvier 2023 : Cérémonie en hommage à Suzanne Noël, organisée avec Le Souvenir Français au cimetière de Montmartre à Paris – Mise à jour le 16/01/2023 Annulée en raison des mouvements syndicaux annoncés. Association Société Lyonnaise d’Histoire de la Police 12 janvier 2023 : Première conférence du Cycle […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trois questions à Jean-Pierre Mennessier

3 janvier 2023

Jean-Pierre Mennessier est président du comité du Souvenir Français de Friville-Escarbotin Belloy (Somme) depuis 2014. Son engagement au sein de notre association s’inscrit à la fois dans une tradition familiale (ses aïeux ont participé à différents conflits, au 19ème et 20ème siècle). Engagé dans l’armée à 17 ans, il a passé 11 ans dans l’armée du train, dont 7 dans la cavalerie. Conseiller municipal, il a été également membre de la commission des cimetières.

1 – Pouvez-vous nous expliquer comment vous assurez la veille mémorielle sur la Toile ?

Depuis 3 ans, suite à la pandémie et au confinement qui en a résulté, j’ai occupé mon temps à des recherches sur Internet. J’ai vite pris conscience que des objets mémoriels étaient en vente sur différents sites. Je me suis créé différents profils sur ces sites, ainsi que des alertes avec des mots clés.

Quand je découvre un objet (plaques de tombes, drapeaux, différents objets religieux qui ont enrichi la collection du musée de la Chapelle de Rancourt), j’essaie de prendre contact avec le vendeur afin de négocier un achat à prix raisonnable ou une remise à notre association. Cela s’avère souvent difficile car les profils des vendeurs sont anonymes (pseudo). Je fais des recherches pour trouver les coordonnées de la personne, et si cela n’aboutit pas, je la contacte via le site de vente.

Au fil du temps, des personnes m’ont rejoint dans cette action. Nous avons constitué un réseau de veilleurs bénévoles. Moi seul suis connu, nous sommes en contact quand une action se présente, afin de mutualiser les résultats des recherches et préparer un scénario d’attaque.

2 – Pourquoi avez-vous eu l’idée de proposer au Souvenir Français de mettre en œuvre cette bataille du temps présent ?

Ces objets font partie de notre Mémoire et en ce sens ces actions rejoignent la ligne de conduite de notre association.

Bien avant d’être nommé Président d’un comité, j’avais remarqué dans les brocantes, les vide-greniers et les bourses aux armes, des plaques de tombes, de monuments aux morts, proposées à la vente. Je contactais alors les forces de l’Ordre et leur montrais le stand et les objets. J’ai toujours trouvé malsain ce commerce.

Le Souvenir Français m’a donné les moyens de lutter contre ce mercantilisme en élargissant mon action. A cette fin, je fus nommé chargé de mission. 

Les résultats sont là, mais notre tâche est loin d’être terminée. Chaque jour apporte son lot de nouveaux objets.

3 – Pouvez-vous nous présenter les résultats de cette bataille du temps présent ?

Nous avons sauvé bon nombre de drapeaux, certains sont actuellement dans des établissements scolaires, et environ une centaine de plaques de soldats qui ont été remises dans les mairies.

Dernièrement un lot de 20 plaques a été sauvé, et a rejoint sa chapelle d’origine.

L’information se transmet par la presse suite aux cérémonies de remise organisées par les comités locaux et les DG. Au-delà des médias locaux, nous avons maintenant des articles dans la presse nationale, voire internationale (anglaise). Les médias sont nos meilleurs alliés, une prise de conscience se met en place auprès des élus et du public.

J’ai eu au téléphone un président d’anciens combattant qui pleurait à la suite du retour d’une relique qu’il cherchait depuis 20 ans. Ceci est la meilleure des récompenses.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
3 octobre 2022

Sous les projecteurs

La religion durant la Grande Guerre et la chapelle du Souvenir Français Inauguration de l’exposition « Croire au front » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par Monsieur Jean-Luc Messager. L’exposition propose une réflexion sur le rôle de la religion en 1914-1918, à travers des témoignages photographiques qui captent et traduisent le […]

Voir l'article >
18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
4 janvier 2023

Sous les projecteurs

Au mois de janvier, Le Souvenir Français place sous les projecteurs la veille des objets mémoriels sur internet. Inauguration de l’exposition « Les plaques funéraires des soldats creusois de la Première Guerre mondiale Morts pour la France » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par le conseil départemental de la Creuse […]

Voir l'article >

Nos partenaires

L’actualité de nos partenaires Club Soroptimist International Paris-Fondateur 19 janvier 2023 : Cérémonie en hommage à Suzanne Noël, organisée avec Le Souvenir Français au cimetière de Montmartre à Paris – Mise à jour le 16/01/2023 Annulée en raison des mouvements syndicaux annoncés. Association Société Lyonnaise d’Histoire de la Police 12 janvier 2023 : Première conférence du Cycle […]

Voir l'article >