Sur les traces du Souvenir Français

28 février 2023

Le monument aux morts de Granville

Au pied de l’église Saint Paul de Granville, s’élève un monument, dont l’inscription gravée indique « À la mémoire des soldats et marins morts pour la Patrie, Souvenir Français 1904 ».

En juillet 1901, le journal local de Granville annonçait la création officielle du comité du Souvenir Français de Granville, présidé par son délégué le capitaine de cavalerie en retraite Charles Laplace d’Olonde, et son intention d’élever un monument à la mémoire des soldats et marins morts pour la Patrie.

Après plusieurs mois d’appel aux dons, un sculpteur de Cherbourg, Félix Delteil (1869-1936), réalise une maquette, nommée « Suprême Effort ».

Une fois le projet adopté, la maquette fut exposée au public. Elle prévoyait un piédestal en granit, sur lequel serait représenté un groupe de trois soldats en bronze, en uniforme de 1870, dont un fusilier marin, avec une inscription sur son piédestal :

« À LA MÉMOIRE DES SOLDATS ET MARINS MORTS POUR LA PATRIE, SOUVENIR FRANÇAIS 1904 ».

Monument du Souvenir Français, square Saint-Paul

La commission chargée de placer le monument, décida de l’installer dans le square Saint-Paul, lieu idéal par sa position centrale et dominant la basse ville.

De nombreux souscripteurs participèrent au projet, dont la famille Dior, des maires de communes avoisinantes, des députés et sénateurs, jusqu’à un modeste pêcheur anonyme, dont le frère était mort en mer, et qui donna 1 franc.

Le monument fut inauguré le 4 septembre 1904, lors d’une grande cérémonie en présence des élus du département de la Manche, du conseil municipal, du colonel commandant le 2e régiment d’infanterie, accompagné de son état-major, du sculpteur Félix Delteil, et des sociétés d’anciens combattants de tout le département.

A 14h30, après la bénédiction du curé-doyen de Notre-Dame, les discours du député Emile Riotteau et de François-Xavier Niessen, fondateur et secrétaire général du Souvenir Français, le voile qui recouvrait la statue fut levé sur un air de Marseillaise joué par le 2e régiment d’infanterie.

En 1987 une plaque commémorant le centenaire de la création du Souvenir Français fut apposée sur le monument en présence des autorités civiles et militaires du département de la Manche.

Maquette du monument de Granville

Articles récents

3 juin 2024

Monument du mois

Les chars mémoriels Les chars se sont imposés comme de véritables monuments dans de nombreuses communes françaises. Deux exemples : Char Churchill « One Charlie » à Graye-sur-Mer (Calvados) Le char « One Charlie » à Graye-sur-Mer. À Graye-sur-Mer, petite commune du Calvados, se dresse à quelques mètres de la plage un char d’infanterie britannique « Mk IV », communément […]

Voir l'article >

Nos partenaires

 Fondation Valéry Giscard d’Estaing Le 15 juin 2024, de 14h30 à 15h30, table-ronde en partenariat avec les Archives Nationales portant sur les avancées majeures du septennat en faveur des droits des femmes. Pour plus d’informations sur les activités de la Fondation pour le 50e anniversaire de l’élection de Valéry Giscard d’Estaing à la Présidence de […]

Voir l'article >

Sur les traces du Souvenir Français

Le Monument du Souvenir Français de Longwy (Meurthe-et-Moselle) Carte postale du Monument aux morts de Longwy. Situé dans le cimetière communal de Longwy-Haut, avenue de l’Aviation, ce monument édifié par le Souvenir Français commémore les combattants de la ville, morts pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871. Cet obélisque sur socle est orné de bas-reliefs ainsi […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.