Sous les projecteurs : L’abbé GRUEY

29 novembre 2018

Le 26 octobre 2018 le village d’Haudainville et Le Souvenir Français ont rendu hommage à l’abbé Augustin Gruey. Né en 1842, l’abbé Gruey était curé à Haudainville, près de Verdun, durant la Première Guerre mondiale. Ayant obtenu l’autorisation de rester dans sa paroisse, après l’ordre d’évacuation, il a veillé sur son église ainsi que sur ses paroissiens exilés.

Il a été cité à l’ordre de l’armée, « lorsque l’évacuation de la population civile fut ordonnée par l’autorité militaire, s’est obstiné, malgré son âge avancé à ne pas quitter son poste afin de ne pas se séparer de nos soldats qu’il a assistés avec une haute et rare abnégation ». Lors d’un bombardement en mars 1918, sa maison a été touchée par des éclats d’obus, et il n’a pas hésité à sauver les soldats ensevelis par les débris d’une maison voisine effondrée. Il en est devenu sourd.

Pour récompenser ses belles actions, il a été décoré de la Croix de guerre avec palme et a reçu la médaille d’argent de la Reconnaissance nationale.

Au lendemain de l’armistice, il a poursuivi son sacerdoce dans la paroisse d’Haudainville, où il est décédé en 1927. Le Souvenir Français lui a rendu hommage lors de ses funérailles.

Il est enterré dans le cimetière communal, selon sa volonté au pied « de la grande croix (…) avec tous (s)es paroissiens ».

Deux adhérents du Souvenir Français, Yves Jadot et Pierre Roussel, ont redécouvert l’histoire d’Augustin Gruey. Ils ont décidé de nettoyer sa tombe et ont organisé une messe commémorative ainsi qu’une cérémonie d’hommage.

Cahier de Photographies

Cahier de Photographies

Douaumont 19 juin 1938 – Inauguration du monument aux combattants israélites Morts pour la France 1914-1918.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Billet d’humeur du Président Général

Le Monde et l’Audace Mémorielle. Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».   Le rapport Stora […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du Président Général

7 avril 2021

Le 26 octobre 2018 le village d’Haudainville et Le Souvenir Français ont rendu hommage à l’abbé Augustin Gruey. Né en 1842, l’abbé Gruey était curé à Haudainville, près de Verdun, durant la Première Guerre mondiale. Ayant obtenu l’autorisation de rester dans sa paroisse, après l’ordre d’évacuation, il a veillé sur son église ainsi que sur ses paroissiens exilés.

Il a été cité à l’ordre de l’armée, « lorsque l’évacuation de la population civile fut ordonnée par l’autorité militaire, s’est obstiné, malgré son âge avancé à ne pas quitter son poste afin de ne pas se séparer de nos soldats qu’il a assistés avec une haute et rare abnégation ». Lors d’un bombardement en mars 1918, sa maison a été touchée par des éclats d’obus, et il n’a pas hésité à sauver les soldats ensevelis par les débris d’une maison voisine effondrée. Il en est devenu sourd.

Pour récompenser ses belles actions, il a été décoré de la Croix de guerre avec palme et a reçu la médaille d’argent de la Reconnaissance nationale.

Au lendemain de l’armistice, il a poursuivi son sacerdoce dans la paroisse d’Haudainville, où il est décédé en 1927. Le Souvenir Français lui a rendu hommage lors de ses funérailles.

Il est enterré dans le cimetière communal, selon sa volonté au pied « de la grande croix (…) avec tous (s)es paroissiens ».

Deux adhérents du Souvenir Français, Yves Jadot et Pierre Roussel, ont redécouvert l’histoire d’Augustin Gruey. Ils ont décidé de nettoyer sa tombe et ont organisé une messe commémorative ainsi qu’une cérémonie d’hommage.

Cahier de Photographies

Cahier de Photographies

Douaumont 19 juin 1938 – Inauguration du monument aux combattants israélites Morts pour la France 1914-1918.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Le monument du mois

Un monument pour les Morts pour la France disparus de la guerre d’Algérie Durant la guerre d’Algérie, plusieurs centaines de militaires français sont portés disparus. Leurs familles ignorent bien souvent les circonstances de leur disparition, et par absence des corps, n’ont pas pu « faire leur deuil ». Créée en 2014, l’association SOLDIS Algérie, présidée par le […]

Voir l'article >