Présentation de l’opération : « MémoiredHomme»

28 avril 2016

Présentation de l’opération :

« MémoiredHomme »

 

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la France est confrontée à l’obligation d’inhumer plus de 1 400 000 hommes. Une politique est définie, la création de grandes nécropoles nationales où les tombes sont entretenues par l’Etat pour une durée perpétuelle. De nombreuses familles firent cependant pression afin de rapatrier dans leurs tombes familiales les corps de leur combattant. Environ 250 000 corps furent restitués et furent inhumés dans les cimetières communaux généralement dans le cadre de concessions perpétuelles.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la pression des familles se faisant plus forte et la volonté de l’Etat s’affaiblissant, la majorité des corps de combattants furent restitués. Il en est de même pour les guerres plus contemporaines (Indochine, Algérie et pour les opérations extérieurs (OPEX).

Cent ans après la Première Guerre mondiale, de nombreuses tombes familiales connaissent un avenir incertain. La disparition des familles conduit à la remise en cause des concessions et à la destruction des tombes. Ces disparitions constituent une véritable « amputation de la mémoire ».

La tombe du Mort pour la France dans un cimetière communal constitue en effet un véritable « témoin mémoriel ». La tombe se situe à la convergence de trois histoires : l’histoire familiale, communale et nationale.

Alors que la France célèbre le Centenaire de la Grande Guerre, Le Souvenir Français a souhaité mettre en œuvre une politique de sauvegarde et de mise en valeur des tombes familiales des Morts pour la France. Cette politique prend la forme d’une géolocalisation.

 

De quoi s’agit-il ?

De rendre possible la découverte de chaque tombe familiale dans laquelle repose un « Mort pour la France » au moyen des outils modernes que constituent les téléphones portables et les tablettes.

Devant chaque tombe, le visiteur découvrira le destin d’un combattant Mort pour la France.

 

Quel type d’application ?

L’application, développée pour la plateforme Appel (iOS version 8 et plus) a été créée pour une utilisation sur iPad et iPhone.

Elle permettra :

  • de positionner l’utilisateur par rapport au cimetière le plus proche par l’utilisation d’un GPS.
  • de visualiser en mode carte et satellite chaque sépulture.
  • de repérer les sépultures grâce à la fonction « réalité augmentée ».
  • de découvrir des contenus: vidéo, son, texte, photos, objet 3D.
  • de télécharger l’ensemble des informations d’un ou plusieurs cimetières, pour permettre l’accès aux contenus sans accès internet. Le contenu est déverrouillé uniquement à proximité des sépultures.

 

Quels engagements ?

La géolocalisation des tombes de Morts pour la France dans un cimetière communal nécessite trois engagements :

  • L’engagement de la Municipalité

Les cimetières communaux sont la propriété des communes. Il appartient donc aux Municipalités de donner leur accord pour les opérations de géolocalisation et cela d’autant plus lorsque certaines tombes sont en déshérences.

  • L’engagement des familles

Si une majorité de tombes familiales où reposent un combattant de la Grande Guerre est en déshérence, telle n’est pas le cas pour les tombes familiales où reposent des Morts pour la France des autres conflits. Il appartient dès lors aux familles de donner leur accord pour que leur tombe familiale soit géo-localisée.

  • L’engagement du Souvenir Français

Les Comités du Souvenir Français vont coordonner les programmes de géolocalisation. Il leur appartient de gérer les contacts avec les municipalités et les recherches nécessaires à l’écriture des textes de présentation de Morts pour la France.

 

Quel calendrier ?

Le 20 mai 2016, les sept premières tombes seront géolocalisées : dans le cimetière communal du Plessis-Belleville dans l’Oise.

Ce premier exemple servira de base à un vaste projet qui devrait conduire d’ici une décennie à transformer l’ensemble des tombes familiales où reposent un Mort pour la France en autant de « butte témoin de la mémoire » dans le cadre de l’opération « MémoiredHomme ».

Memoiredhommes

 

Pour en savoir plus :

L’application « MémoiredHomme » sera téléchargeable dès le 19 mai 2016 sur l’Apple Store pour les appareils Apple (version iOS 8 et +).

 

Contact :

directeur@souvenir-francais.fr

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
29 juillet 2021

Nos lieux de Mémoire

Cette rubrique décrit 4 lieux :– Le Monument de l’Aigle Blessé à Waterloo en Belgique– Le cimetière de Nagasaki au Japon – Le monument Napoléonien en Russie– La nécropole militaire du Petit Lac à Oran en Algérie  Temps de lecture : environ 6 minutes Lieu n° 1 : Monument de l’Aigle Blessé, Belgique Le monument de […]

Voir l'article >

Quoi de neuf dans nos délégations ?

Cette rubrique contient 21 articles sur les diverses actions des délégations du Souvenir Français à l’étranger. Temps de lecture : Environ 15 minutes Où ?Azerbaïdjan. Qui ?Alexandre Wattin, Délégué Général du Souvenir Français en Azerbaïdjan. Quand ?Le 7 Mai 2021. Quoi ?Cérémonie commémorative à l’Académie Diplomatique à Bakou. Une conférence en hommage du héros national azerbaïdjanais Akmed Michel, membre […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Quoi de neuf dans nos délégations ?

29 juillet 2021

Présentation de l’opération :

« MémoiredHomme »

 

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la France est confrontée à l’obligation d’inhumer plus de 1 400 000 hommes. Une politique est définie, la création de grandes nécropoles nationales où les tombes sont entretenues par l’Etat pour une durée perpétuelle. De nombreuses familles firent cependant pression afin de rapatrier dans leurs tombes familiales les corps de leur combattant. Environ 250 000 corps furent restitués et furent inhumés dans les cimetières communaux généralement dans le cadre de concessions perpétuelles.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la pression des familles se faisant plus forte et la volonté de l’Etat s’affaiblissant, la majorité des corps de combattants furent restitués. Il en est de même pour les guerres plus contemporaines (Indochine, Algérie et pour les opérations extérieurs (OPEX).

Cent ans après la Première Guerre mondiale, de nombreuses tombes familiales connaissent un avenir incertain. La disparition des familles conduit à la remise en cause des concessions et à la destruction des tombes. Ces disparitions constituent une véritable « amputation de la mémoire ».

La tombe du Mort pour la France dans un cimetière communal constitue en effet un véritable « témoin mémoriel ». La tombe se situe à la convergence de trois histoires : l’histoire familiale, communale et nationale.

Alors que la France célèbre le Centenaire de la Grande Guerre, Le Souvenir Français a souhaité mettre en œuvre une politique de sauvegarde et de mise en valeur des tombes familiales des Morts pour la France. Cette politique prend la forme d’une géolocalisation.

 

De quoi s’agit-il ?

De rendre possible la découverte de chaque tombe familiale dans laquelle repose un « Mort pour la France » au moyen des outils modernes que constituent les téléphones portables et les tablettes.

Devant chaque tombe, le visiteur découvrira le destin d’un combattant Mort pour la France.

 

Quel type d’application ?

L’application, développée pour la plateforme Appel (iOS version 8 et plus) a été créée pour une utilisation sur iPad et iPhone.

Elle permettra :

  • de positionner l’utilisateur par rapport au cimetière le plus proche par l’utilisation d’un GPS.
  • de visualiser en mode carte et satellite chaque sépulture.
  • de repérer les sépultures grâce à la fonction « réalité augmentée ».
  • de découvrir des contenus: vidéo, son, texte, photos, objet 3D.
  • de télécharger l’ensemble des informations d’un ou plusieurs cimetières, pour permettre l’accès aux contenus sans accès internet. Le contenu est déverrouillé uniquement à proximité des sépultures.

 

Quels engagements ?

La géolocalisation des tombes de Morts pour la France dans un cimetière communal nécessite trois engagements :

  • L’engagement de la Municipalité

Les cimetières communaux sont la propriété des communes. Il appartient donc aux Municipalités de donner leur accord pour les opérations de géolocalisation et cela d’autant plus lorsque certaines tombes sont en déshérences.

  • L’engagement des familles

Si une majorité de tombes familiales où reposent un combattant de la Grande Guerre est en déshérence, telle n’est pas le cas pour les tombes familiales où reposent des Morts pour la France des autres conflits. Il appartient dès lors aux familles de donner leur accord pour que leur tombe familiale soit géo-localisée.

  • L’engagement du Souvenir Français

Les Comités du Souvenir Français vont coordonner les programmes de géolocalisation. Il leur appartient de gérer les contacts avec les municipalités et les recherches nécessaires à l’écriture des textes de présentation de Morts pour la France.

 

Quel calendrier ?

Le 20 mai 2016, les sept premières tombes seront géolocalisées : dans le cimetière communal du Plessis-Belleville dans l’Oise.

Ce premier exemple servira de base à un vaste projet qui devrait conduire d’ici une décennie à transformer l’ensemble des tombes familiales où reposent un Mort pour la France en autant de « butte témoin de la mémoire » dans le cadre de l’opération « MémoiredHomme ».

Memoiredhommes

 

Pour en savoir plus :

L’application « MémoiredHomme » sera téléchargeable dès le 19 mai 2016 sur l’Apple Store pour les appareils Apple (version iOS 8 et +).

 

Contact :

directeur@souvenir-francais.fr

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
29 juillet 2021

Nos lieux de Mémoire

Cette rubrique décrit 4 lieux :– Le Monument de l’Aigle Blessé à Waterloo en Belgique– Le cimetière de Nagasaki au Japon – Le monument Napoléonien en Russie– La nécropole militaire du Petit Lac à Oran en Algérie  Temps de lecture : environ 6 minutes Lieu n° 1 : Monument de l’Aigle Blessé, Belgique Le monument de […]

Voir l'article >
22 juillet 2021

Portraits de Délégués Généraux

Cette rubrique contient 4 portraits :– Monsieur Sébastien Philippe, Délégué Général pour le Mali – Monsieur François Sommerlat, Délégué Général pour l’Allemagne– Monsieur Jean Zambeaux, Délégué Général pour le Costa Rica  – Monsieur Edouard Georges, Délégué Général pour le Vietnam Temps de lecture: environ 8 minutes Portrait n°1 : Monsieur Sébastien Philippe 1. Pouvez-vous vous […]

Voir l'article >