Monument des ânes

21 décembre 2018

Pendant la bataille de Verdun, la ville de Neuville-lès-Vaucouleurs a été choisie par l’Etat major de la 2e armée pour y installer un hôpital vétérinaire destiné à soigner les ânes blessés au cours des combats. Les granges ont été réquisitionnées pour y recevoir 300 de ces animaux. Dès que les ânes étaient guéris, ils retournaient prendre leur place dans les convois de nuit. Importés d’Afrique du Nord, ils étaient les seuls, par leur robustesse, capables d’atteindre les soldats en première ligne pour leur apporter pain, eau et munitions. Pour le centenaire de la création de cet hôpital vétérinaire, la municipalité a érigé un monument à la mémoire des ânes. Orné d’une sculpture d’un poilu serrant un âne dans ses bras, œuvre d’un artiste meusien Denis Mellinger, il est le seul monument dédié aux « ânes-soldats » en France.

Le monument, initié par l’association nationale des amis des ânes, a reçu le soutien financier du Souvenir Français. Il  a été inauguré le 30 juillet 2016.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
2 juillet 2020

Hommage aux Présidents de la République le 14 juillet

Depuis trois ans, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait accordé sa grâce […]

Voir l'article >
30 juin 2020

L’agenda du président général

29 juin, participation au lancement du Mag Engagement, rédacteur en chef Mickaël Szerman. 30 juin, réunion à Nancy des délégués généraux du Grand Est. 1er juillet, signature de la convention de partenariat avec la Fédération française de la généalogie. 6 juillet, réunion de travail avec le général Graff sur la rénovation des cérémonies patriotiques. 7 […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L’agenda du président général

30 juin 2020

Pendant la bataille de Verdun, la ville de Neuville-lès-Vaucouleurs a été choisie par l’Etat major de la 2e armée pour y installer un hôpital vétérinaire destiné à soigner les ânes blessés au cours des combats. Les granges ont été réquisitionnées pour y recevoir 300 de ces animaux. Dès que les ânes étaient guéris, ils retournaient prendre leur place dans les convois de nuit. Importés d’Afrique du Nord, ils étaient les seuls, par leur robustesse, capables d’atteindre les soldats en première ligne pour leur apporter pain, eau et munitions. Pour le centenaire de la création de cet hôpital vétérinaire, la municipalité a érigé un monument à la mémoire des ânes. Orné d’une sculpture d’un poilu serrant un âne dans ses bras, œuvre d’un artiste meusien Denis Mellinger, il est le seul monument dédié aux « ânes-soldats » en France.

Le monument, initié par l’association nationale des amis des ânes, a reçu le soutien financier du Souvenir Français. Il  a été inauguré le 30 juillet 2016.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
2 juillet 2020

Hommage aux Présidents de la République le 14 juillet

Depuis trois ans, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait accordé sa grâce […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
30 juin 2020

Les monuments de 1870 érigés par Le Souvenir Français

Lorsqu’en 1887 Le Souvenir Français se crée, les premiers monuments aux Morts de 1870 ont déjà été érigés, en particulier sur les champs de bataille. Le Souvenir Français va amplifier cette vague patrimoniale en créant ses propres monuments et en épaulant les nombreuses communes qui en érigent. On estime à environ un millier le nombre […]

Voir l'article >