Les monuments du mois

2 juin 2021

Ce mois-ci, Le Souvenir Français met à l’honneur trois monuments à l’occasion du mois de juin consacré à la guerre d’Indochine.

La tombe de Serge Vichniakoff

Serge Vichniakoff est né le 19 octobre 1929 à Lyon. Son père faisait partie de la garde royale en Russie et est arrivé en France après la révolution russe de 1917.

Il s’engage dans la Marine Nationale, suit une formation de spécialité de fusilier et passe son certificat de commando à Siroco en Algérie. A l’issue de sa formation, Serge Vichniakoff est affecté au commando « François ». Créé en mai 1947, ce commando de fusillés marins est engagé en Indochine sous les ordres du lieutenant de vaisseau Labbero.

Basé dans la province de Ninh Binh en mai 1951, le commando se positionne dans l’église abandonnée du village à la fin du mois. Les 76 hommes du commando ne se doutent pas que le général Giap a provoqué une vaste offensive dans le sud du delta du Tonkin. Dans la nuit du 28 au 29 mai, le commando est encerclé par 8 000 combattants vietminh.

Le combat est acharné mais inégal. Le bilan est lourd : 40 morts dont le lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny, le fils du Maréchal de Lattre de Tassigny, 9 disparus, 5 prisonniers fusillés dont Serge Vichniakoff.

Depuis cette journée du 28 mai 1951, la famille de Serge Vichniakoff cherche son lieu d’inhumation. Le Souvenir Français soutient cette recherche et lance un appel à témoins. Il est encore temps !

La stèle du docteur Grauwin

Paul-Henri Grauwin (1914-1989), surnommé « le toubib » était médecin commandant à la bataille de Diên-Biên-Phu.

Pour toute une génération qui découvre son ouvrage « Médecin de l’Enfer », il fut un héros. Le Souvenir Français a proposé au Ministère des Armées de lui élever une stèle dans l’espace du Mémorial national des guerres en Indochine à Fréjus non loin de la nécropole où sont inhumés les « Morts pour la France » de cette guerre.

L’inauguration est prévue pour le 8 juin 2022.

La stèle Indochine de Nantes

Le 5 octobre 2019 est inauguré à Nantes, sur l’île Beaulieu, la « Stèle INDOCHINE » en hommage à l’ensemble des combattants de la Loire-Atlantique « Morts pour la France » en Indochine. Cette réalisation est le résultat de la volonté de Michel LE ROUX, président départemental et vice-président national de l’ACUF et du comité d’entente Indochine 44 dont le Souvenir Français est membre.

Sur ce monument est gravée une carte de l’Indochine française.

Plus de 400 noms sont inscrits sur trois plaques de marbre prochainement inaugurées.

Inauguration de la stèle en 2019

Au début du mois de mars 2021, la stèle a été vandalisée, « Colons et Assassins » y ont été inscrits en lettres rouges.

La délégation du Souvenir Français de Loire-Atlantique a dénoncé cette vandalisation en rappelant que :

« Le Soldat d’Indochine mérite toute notre reconnaissance à plus d’un titre ; parti se battre pour la France à dix mille kilomètres de la métropole, il a su s’adapter à sa difficile mission, relevant le plus souvent de la guérilla, mal équipé, mal nourri, sur un terrain hostile, avec un ennemi fluide ne disant pas son nom, confronté aux angoissantes ouvertures de route, à la hantise des attaques de postes isolés, aux embuscades de convois quasi systématiques sur certains itinéraires, parachuté en plein bourbier sans assurance de retour, dans l’indifférence et l’incompréhension d’une France sortant de la Seconde Guerre mondiale, victime de l’incohérence et la carence d’une vingtaine de gouvernements successifs, il a fait son devoir, il a écrit une belle épopée inscrite en lettres d’or dans les Traditions de nos Corps les plus légendaires, à savoir : la Coloniale, les Parachutistes et la Légion Étrangère. »

Retenons aussi la citation de Jean-Jacques BEUCLER, officier de Tabor Marocain en Indochine (quatre ans prisonnier dans les geôles Viet-minh) et ancien secrétaire d’Etat aux Anciens combattants. « La France et l’Indochine, une longue Histoire d’amour, tout à tour belle et terrible, mais toujours passionnée ».  

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 juin 2021

Les parlementaires à l’écoute du Souvenir Français

Question écrite posée par Pierre Cordier pour le Souvenir Français publiée le 18 mai 2021 au Journal Officiel de l’Assemblée nationale, concernant l’inscription des sites funéraires et mémoriels sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Pour lire le document en format PDF, cliquer ICI Réponse à la question écrite posée par Constance Le Grip, […]

Voir l'article >

Agenda du mois

En raison de la pandémie de coronavirus et de la situation sanitaire actuelle qui en découle, nos délégations et nos comités ne sont pas en mesure de garantir la tenue des événements prévus. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès d’eux. Télécharger l’agenda du mois en cliquant ici

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Agenda du mois

2 juin 2021

Ce mois-ci, Le Souvenir Français met à l’honneur trois monuments à l’occasion du mois de juin consacré à la guerre d’Indochine.

La tombe de Serge Vichniakoff

Serge Vichniakoff est né le 19 octobre 1929 à Lyon. Son père faisait partie de la garde royale en Russie et est arrivé en France après la révolution russe de 1917.

Il s’engage dans la Marine Nationale, suit une formation de spécialité de fusilier et passe son certificat de commando à Siroco en Algérie. A l’issue de sa formation, Serge Vichniakoff est affecté au commando « François ». Créé en mai 1947, ce commando de fusillés marins est engagé en Indochine sous les ordres du lieutenant de vaisseau Labbero.

Basé dans la province de Ninh Binh en mai 1951, le commando se positionne dans l’église abandonnée du village à la fin du mois. Les 76 hommes du commando ne se doutent pas que le général Giap a provoqué une vaste offensive dans le sud du delta du Tonkin. Dans la nuit du 28 au 29 mai, le commando est encerclé par 8 000 combattants vietminh.

Le combat est acharné mais inégal. Le bilan est lourd : 40 morts dont le lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny, le fils du Maréchal de Lattre de Tassigny, 9 disparus, 5 prisonniers fusillés dont Serge Vichniakoff.

Depuis cette journée du 28 mai 1951, la famille de Serge Vichniakoff cherche son lieu d’inhumation. Le Souvenir Français soutient cette recherche et lance un appel à témoins. Il est encore temps !

La stèle du docteur Grauwin

Paul-Henri Grauwin (1914-1989), surnommé « le toubib » était médecin commandant à la bataille de Diên-Biên-Phu.

Pour toute une génération qui découvre son ouvrage « Médecin de l’Enfer », il fut un héros. Le Souvenir Français a proposé au Ministère des Armées de lui élever une stèle dans l’espace du Mémorial national des guerres en Indochine à Fréjus non loin de la nécropole où sont inhumés les « Morts pour la France » de cette guerre.

L’inauguration est prévue pour le 8 juin 2022.

La stèle Indochine de Nantes

Le 5 octobre 2019 est inauguré à Nantes, sur l’île Beaulieu, la « Stèle INDOCHINE » en hommage à l’ensemble des combattants de la Loire-Atlantique « Morts pour la France » en Indochine. Cette réalisation est le résultat de la volonté de Michel LE ROUX, président départemental et vice-président national de l’ACUF et du comité d’entente Indochine 44 dont le Souvenir Français est membre.

Sur ce monument est gravée une carte de l’Indochine française.

Plus de 400 noms sont inscrits sur trois plaques de marbre prochainement inaugurées.

Inauguration de la stèle en 2019

Au début du mois de mars 2021, la stèle a été vandalisée, « Colons et Assassins » y ont été inscrits en lettres rouges.

La délégation du Souvenir Français de Loire-Atlantique a dénoncé cette vandalisation en rappelant que :

« Le Soldat d’Indochine mérite toute notre reconnaissance à plus d’un titre ; parti se battre pour la France à dix mille kilomètres de la métropole, il a su s’adapter à sa difficile mission, relevant le plus souvent de la guérilla, mal équipé, mal nourri, sur un terrain hostile, avec un ennemi fluide ne disant pas son nom, confronté aux angoissantes ouvertures de route, à la hantise des attaques de postes isolés, aux embuscades de convois quasi systématiques sur certains itinéraires, parachuté en plein bourbier sans assurance de retour, dans l’indifférence et l’incompréhension d’une France sortant de la Seconde Guerre mondiale, victime de l’incohérence et la carence d’une vingtaine de gouvernements successifs, il a fait son devoir, il a écrit une belle épopée inscrite en lettres d’or dans les Traditions de nos Corps les plus légendaires, à savoir : la Coloniale, les Parachutistes et la Légion Étrangère. »

Retenons aussi la citation de Jean-Jacques BEUCLER, officier de Tabor Marocain en Indochine (quatre ans prisonnier dans les geôles Viet-minh) et ancien secrétaire d’Etat aux Anciens combattants. « La France et l’Indochine, une longue Histoire d’amour, tout à tour belle et terrible, mais toujours passionnée ».  

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 juin 2021

Les parlementaires à l’écoute du Souvenir Français

Question écrite posée par Pierre Cordier pour le Souvenir Français publiée le 18 mai 2021 au Journal Officiel de l’Assemblée nationale, concernant l’inscription des sites funéraires et mémoriels sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Pour lire le document en format PDF, cliquer ICI Réponse à la question écrite posée par Constance Le Grip, […]

Voir l'article >

Des rencontres, des projets

La rencontre Rencontre le 1er mai 2021 avec le député de la 1ère circonscription de l’Aube, M. Grégory Besson-Moreau, qui a posé à la demande du Souvenir Français, une question écrite à Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées chargée de la mémoire et des anciens-combattants afin de connaître le nombre de […]

Voir l'article >