Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

17 mars 2021

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet.

Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes.

Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – Journées d’hommage aux Morts pour la France, et du 11 novembre – Principale journée commémorative de l’histoire combattante.

Alors pourquoi avoir choisi de se réunir ce 8 mars 2021 ?

Afin de populariser deux messages.

Le premier concerne l’égalité mémorielle entre les hommes et les femmes.

Alors que la journée du 8 mars permet de rappeler l’ensemble des inégalités que rencontrent les femmes par rapport aux hommes : inégalité économique, éducative, culturelle, sociétale … l’inégalité mémorielle n’est jamais mise en lumière.

Or, elle existe ! Elle est fille de l’inégalité historique.

L’histoire est écrite par les hommes. Les liste des compagnons de la Libération en est un bon exemple – 6 femmes pour 1.036 compagnons.

Le Souvenir Français n’a pas la prétention de corriger l’histoire, il a seulement la volonté de mettre en valeur les pages lumineuses à travers de la mémoire.

C’est dans ce but que nous rendons un hommage à deux femmes exceptionnelles.

Marie Sautet – Une formidable marraine de guerre dont Philippe Brunella, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée de La Cour d’Or de Metz Métropole, nous a présenté l’histoire.

Retenons simplement une idée : le centenaire a permis aux historiens de réfléchir autour de l’idée « Pourquoi nos poilus ont-ils tenus ? », en soulignant très très rarement le rôle des marraines de guerre dans cette résistance.

Or, ces marraines ont joué un rôle capital. Tel est le cas de Marie Sautet.

Marcelle Henry – Une résistante de l’ombre à qui le général De Gaulle attribua la croix de la Libération en avril 1945. Alors qu’il ne reste plus qu’un compagnon – Hubert Germain, il nous a semblé essentiel de rappeler le nom de cette oubliée de l’histoire.

Le Souvenir Français s’est engagé à placer les tombes de ces deux femmes d’exception sous une veille mémorielle exigeante.

Le second message est interne à notre association.

L’égalité mémorielle ne peut se construire sans une ardente volonté de donner toutes leurs places aux femmes dans les structures qui œuvrent pour enraciner la mémoire.

Le Souvenir Français est l’une de ces structures.

Il nous appartient dès lors de donner l’exemple en ouvrant en grand les portes de notre association aux femmes et surtout en leur ouvrant les portes des postes à responsabilités.

Au Souvenir Français, nous sommes encore bien loin de ce terrible mot enfanté au 20ème siècle – la parité.

Nous en sommes loin car notre association a été créée par des hommes et une mémoire vécue alors comme une mémoire d’hommes.

Nous avons la volonté d’avancer grâce à l’élection de femmes au sein de notre conseil d’administration, aux directions des délégations et des comités.

Cette volonté nous voulons la traduire ce 8 mars 2021 par une remise d’insigne de Chevalier de l’ordre national du Mérite à une responsable du Souvenir Français – Karline Duguay.

En attribuant cette croix de l’ONM, la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et du monde combattant a souhaité couronner les exceptionnels parcours professionnel, sociétal et mémoriel de Karline Duguay.

Karline Duguay est depuis 10 ans un rouage essentiel de la délégation du Souvenir Français des Yvelines, en qualité de déléguée générale adjointe.

Elle a ouvert les portes du Souvenir Français dans les municipalités mais aussi dans le conseil départemental et le conseil régional.

Militante volontaire, Karline Duguay construit les dossiers qui font de ce département une « figure de proue » pour la géolocalisation des tombes des Morts pour la France.

Passionnée par la transmission de l’histoire, elle s’intéresse aux établissements scolaires afin de donner aux jeune des Yvelines la possibilité de découvrir la mémoire nationale.

En la décorant ce 8 mars 2021, je souhaite rendre hommage à toutes les femmes qui s’investissent dans notre association.

La femme est l’avenir de l’homme a écrit le poète.

Je suis convaincu qu’elle est aussi l’avenir du Souvenir Français.

Le Contrôleur général des armées (2s) Serge Barcellini, président général du Souvenir Français

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

17 mars 2021

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet.

Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes.

Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – Journées d’hommage aux Morts pour la France, et du 11 novembre – Principale journée commémorative de l’histoire combattante.

Alors pourquoi avoir choisi de se réunir ce 8 mars 2021 ?

Afin de populariser deux messages.

Le premier concerne l’égalité mémorielle entre les hommes et les femmes.

Alors que la journée du 8 mars permet de rappeler l’ensemble des inégalités que rencontrent les femmes par rapport aux hommes : inégalité économique, éducative, culturelle, sociétale … l’inégalité mémorielle n’est jamais mise en lumière.

Or, elle existe ! Elle est fille de l’inégalité historique.

L’histoire est écrite par les hommes. Les liste des compagnons de la Libération en est un bon exemple – 6 femmes pour 1.036 compagnons.

Le Souvenir Français n’a pas la prétention de corriger l’histoire, il a seulement la volonté de mettre en valeur les pages lumineuses à travers de la mémoire.

C’est dans ce but que nous rendons un hommage à deux femmes exceptionnelles.

Marie Sautet – Une formidable marraine de guerre dont Philippe Brunella, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée de La Cour d’Or de Metz Métropole, nous a présenté l’histoire.

Retenons simplement une idée : le centenaire a permis aux historiens de réfléchir autour de l’idée « Pourquoi nos poilus ont-ils tenus ? », en soulignant très très rarement le rôle des marraines de guerre dans cette résistance.

Or, ces marraines ont joué un rôle capital. Tel est le cas de Marie Sautet.

Marcelle Henry – Une résistante de l’ombre à qui le général De Gaulle attribua la croix de la Libération en avril 1945. Alors qu’il ne reste plus qu’un compagnon – Hubert Germain, il nous a semblé essentiel de rappeler le nom de cette oubliée de l’histoire.

Le Souvenir Français s’est engagé à placer les tombes de ces deux femmes d’exception sous une veille mémorielle exigeante.

Le second message est interne à notre association.

L’égalité mémorielle ne peut se construire sans une ardente volonté de donner toutes leurs places aux femmes dans les structures qui œuvrent pour enraciner la mémoire.

Le Souvenir Français est l’une de ces structures.

Il nous appartient dès lors de donner l’exemple en ouvrant en grand les portes de notre association aux femmes et surtout en leur ouvrant les portes des postes à responsabilités.

Au Souvenir Français, nous sommes encore bien loin de ce terrible mot enfanté au 20ème siècle – la parité.

Nous en sommes loin car notre association a été créée par des hommes et une mémoire vécue alors comme une mémoire d’hommes.

Nous avons la volonté d’avancer grâce à l’élection de femmes au sein de notre conseil d’administration, aux directions des délégations et des comités.

Cette volonté nous voulons la traduire ce 8 mars 2021 par une remise d’insigne de Chevalier de l’ordre national du Mérite à une responsable du Souvenir Français – Karline Duguay.

En attribuant cette croix de l’ONM, la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et du monde combattant a souhaité couronner les exceptionnels parcours professionnel, sociétal et mémoriel de Karline Duguay.

Karline Duguay est depuis 10 ans un rouage essentiel de la délégation du Souvenir Français des Yvelines, en qualité de déléguée générale adjointe.

Elle a ouvert les portes du Souvenir Français dans les municipalités mais aussi dans le conseil départemental et le conseil régional.

Militante volontaire, Karline Duguay construit les dossiers qui font de ce département une « figure de proue » pour la géolocalisation des tombes des Morts pour la France.

Passionnée par la transmission de l’histoire, elle s’intéresse aux établissements scolaires afin de donner aux jeune des Yvelines la possibilité de découvrir la mémoire nationale.

En la décorant ce 8 mars 2021, je souhaite rendre hommage à toutes les femmes qui s’investissent dans notre association.

La femme est l’avenir de l’homme a écrit le poète.

Je suis convaincu qu’elle est aussi l’avenir du Souvenir Français.

Le Contrôleur général des armées (2s) Serge Barcellini, président général du Souvenir Français

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >