Le monument du mois

3 novembre 2020

4 plaques en souvenir de la manifestation du 11 novembre 1940


Le souvenir de la première manifestation collective d’opposition au régime de Vichy et à l’occupation allemande est marqué sur le territoire parisien à travers quatre plaques qui rappellent les étapes de la manifestation.


Le point de départ : la mobilisation dans les lycées et les facultés. Parmi eux, les élèves de Janson de Sailly. Entrainés par Igor de Schoten et Claude Dubost, ils se sont rendus à l’Etoile pour déposer une croix de Lorraine composée par le fleuriste de la place Mexico, sur la tombe du Soldat Inconnu. Une plaque a été apposée au lycée Janson de Sailly en 1990.

Le point d’arrivée : l’Arc de Triomphe. Une plaque a été inaugurée le 11 novembre 1954 dans le cadre du 10ème anniversaire de la libération de la France par le Président René Coty. Cette inauguration s’est inscrite dans la première mobilisation commémorative d’après-guerre, marquée par les créations des journées nationales commémoratives de la déportation et du 8 mai. Elle était également la première initiative d’une nouvelle association qui regroupait les anciens « manifestants » du 11 novembre 1940.

Afin de renforcer cette initiative, une plaque de bronze encastrée dans le sol de l’Arc de Triomphe a été inaugurée le 11 novembre 2010, par le Président de la République Nicolas Sarkozy.

Les lieux d’emprisonnement : nombreux sont les lycéens et les étudiants qui sont arrêtés et se retrouvent emprisonnés à la Santé et à la prison du Cherche-Midi. Une plaque a été apposée par la même association sur l’emplacement de l’ancienne prison du Cherche-Midi, à l’angle du boulevard Raspail et du 38 rue du Cherche-Midi.

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 septembre 2021

Intervention de Serge Barcellini le 23 août

Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français est intervenu lors de la cérémonie organisée dans le cadre de la Journée des Tirailleurs sénégalais à Marseille le 23 août 2021. Vous trouverez son allocution en cliquant ICI

Voir l'article >

Trois questions à Philippe Claudel

(Photo de Dominique Kucharzewski) Philippe Claudel est le parrain du Souvenir Français pour l’année 2021 Il est né en 1962. Agrégé de lettres modernes et docteur ès lettres, il est maître de conférences en anthropologie culturelle à l’université de Lorraine. Écrivain et dramaturge ses principaux romans (Les âmes grises, La petite fille de Monsieur Linh, Le Rapport […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trois questions à Philippe Claudel

2 septembre 2021

4 plaques en souvenir de la manifestation du 11 novembre 1940


Le souvenir de la première manifestation collective d’opposition au régime de Vichy et à l’occupation allemande est marqué sur le territoire parisien à travers quatre plaques qui rappellent les étapes de la manifestation.


Le point de départ : la mobilisation dans les lycées et les facultés. Parmi eux, les élèves de Janson de Sailly. Entrainés par Igor de Schoten et Claude Dubost, ils se sont rendus à l’Etoile pour déposer une croix de Lorraine composée par le fleuriste de la place Mexico, sur la tombe du Soldat Inconnu. Une plaque a été apposée au lycée Janson de Sailly en 1990.

Le point d’arrivée : l’Arc de Triomphe. Une plaque a été inaugurée le 11 novembre 1954 dans le cadre du 10ème anniversaire de la libération de la France par le Président René Coty. Cette inauguration s’est inscrite dans la première mobilisation commémorative d’après-guerre, marquée par les créations des journées nationales commémoratives de la déportation et du 8 mai. Elle était également la première initiative d’une nouvelle association qui regroupait les anciens « manifestants » du 11 novembre 1940.

Afin de renforcer cette initiative, une plaque de bronze encastrée dans le sol de l’Arc de Triomphe a été inaugurée le 11 novembre 2010, par le Président de la République Nicolas Sarkozy.

Les lieux d’emprisonnement : nombreux sont les lycéens et les étudiants qui sont arrêtés et se retrouvent emprisonnés à la Santé et à la prison du Cherche-Midi. Une plaque a été apposée par la même association sur l’emplacement de l’ancienne prison du Cherche-Midi, à l’angle du boulevard Raspail et du 38 rue du Cherche-Midi.

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 septembre 2021

Intervention de Serge Barcellini le 23 août

Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français est intervenu lors de la cérémonie organisée dans le cadre de la Journée des Tirailleurs sénégalais à Marseille le 23 août 2021. Vous trouverez son allocution en cliquant ICI

Voir l'article >

Agenda du mois de septembre

Télécharger l’agenda du mois en cliquant ICI

Voir l'article >