Le comité associatif de 1870/1871

30 juin 2020
Installation du comité national associatif pour le 150ème anniversaire de la guerre de 1870, le 17 juin 2019, au siège du Souvenir Français.

Dans le cadre du 150ème anniversaire de la guerre de 1870/1871, un comité national associatif réunissant une cinquantaine d’associations françaises et allemandes porteuses de la mémoire de ce conflit a été institué afin de créer un espace de discussion et de coopération. Sa composition est représentative de la diversité des acteurs de la société civile. Ainsi parmi ces associations se trouvent des associations napoléoniennes telles que Le Souvenir Napoléonien, d’amis de musées, telles que les Amis du musée de l’Armée, et de reconstitueurs, des amicales régimentaires, des sociétés historiques locales telles que la Société d’histoire et d’archéologie du Sedanais, mais aussi La Croix Rouge française, la Fédération française de généalogie et le VDK (Service pour l’entretien des sépultures allemandes).

Le comité national associatif se réunit régulièrement pour échanger autour des projets que mènent toutes les associations à titre individuel ou collectif. Le Souvenir Français en partenariat avec la Fédération française de généalogie mène ainsi une initiative pour l’inscription sur les monuments aux morts des noms des combattants de 1870. Les projets des membres du comité sont divers : colloques, expositions, voyages pédagogiques, restauration de tombes et de monuments, cérémonies, reconstitutions historiques, etc. pour transmettre la mémoire de ce conflit oublié à un public de tout âge.

Il procède également à la labellisation de projets qui lui sont soumis. Cette labellisation donne droit à l’utilisation du logo spécifiquement conçu à l’occasion du 150ème anniversaire. Reprenant les couleurs des drapeaux de la France, de l’Allemagne et de l’Union européenne, il illustre un message simple enraciné dans le présent : « 75 ans, 3 guerres franco-allemandes, 75 ans de paix européenne ».

Enfin, depuis janvier 2020 une newsletter recensant toutes les initiatives de ces associations et présentant les travaux scientifiques au sujet de la guerre de 1870/1871 est diffusée à plus de 75 000 destinataires. A partir de juillet, elle sera mensuelle. Elle a pour but de permettre la mobilisation d’un large public autour de cet anniversaire.

Pour recevoir la newsletter 1870, envoyer votre adresse mail à : partenariats@souvenir-francais.fr

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Billet d’humeur du Président Général

Le Monde et l’Audace Mémorielle. Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».   Le rapport Stora […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du Président Général

7 avril 2021

Dans le cadre du 150ème anniversaire de la guerre de 1870/1871, un comité national associatif réunissant une cinquantaine d’associations françaises et allemandes porteuses de la mémoire de ce conflit a été institué afin de créer un espace de discussion et de coopération. Sa composition est représentative de la diversité des acteurs de la société civile. Ainsi parmi ces associations se trouvent des associations napoléoniennes telles que Le Souvenir Napoléonien, d’amis de musées, telles que les Amis du musée de l’Armée, et de reconstitueurs, des amicales régimentaires, des sociétés historiques locales telles que la Société d’histoire et d’archéologie du Sedanais, mais aussi La Croix Rouge française, la Fédération française de généalogie et le VDK (Service pour l’entretien des sépultures allemandes).

Le comité national associatif se réunit régulièrement pour échanger autour des projets que mènent toutes les associations à titre individuel ou collectif. Le Souvenir Français en partenariat avec la Fédération française de généalogie mène ainsi une initiative pour l’inscription sur les monuments aux morts des noms des combattants de 1870. Les projets des membres du comité sont divers : colloques, expositions, voyages pédagogiques, restauration de tombes et de monuments, cérémonies, reconstitutions historiques, etc. pour transmettre la mémoire de ce conflit oublié à un public de tout âge.

Il procède également à la labellisation de projets qui lui sont soumis. Cette labellisation donne droit à l’utilisation du logo spécifiquement conçu à l’occasion du 150ème anniversaire. Reprenant les couleurs des drapeaux de la France, de l’Allemagne et de l’Union européenne, il illustre un message simple enraciné dans le présent : « 75 ans, 3 guerres franco-allemandes, 75 ans de paix européenne ».

Enfin, depuis janvier 2020 une newsletter recensant toutes les initiatives de ces associations et présentant les travaux scientifiques au sujet de la guerre de 1870/1871 est diffusée à plus de 75 000 destinataires. A partir de juillet, elle sera mensuelle. Elle a pour but de permettre la mobilisation d’un large public autour de cet anniversaire.

Pour recevoir la newsletter 1870, envoyer votre adresse mail à : partenariats@souvenir-francais.fr

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Le monument du mois

Un monument pour les Morts pour la France disparus de la guerre d’Algérie Durant la guerre d’Algérie, plusieurs centaines de militaires français sont portés disparus. Leurs familles ignorent bien souvent les circonstances de leur disparition, et par absence des corps, n’ont pas pu « faire leur deuil ». Créée en 2014, l’association SOLDIS Algérie, présidée par le […]

Voir l'article >