Hommage à Albert Lebrun

22 juillet 2020

14 juillet 2020 Mercy le Haut

 Depuis 3 ans, le 14 juillet,  le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République Française décédés  en déposant une gerbe sur leur tombe. Cette initiative est celle d’une association mémorielle qui est placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent au plus haut niveau  l’Etat.

Le  14 juillet 2020 à 16 h, la Délégation Générale de Meurthe-et-Moselle, à la demande du C.G.A. Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français  a organisé une cérémonie d’hommage à Albert Lebrun. Compte tenu des mesures sanitaires, cette cérémonie s’est déroulée en comité très restreint en présence de Mr le Préfet de Meurthe-et-Moselle, de Mr le Maire accompagné par des membres du conseil municipal et des descendants d’Albert Lebrun.

Albert Lebrun, fils de modestes paysans lorrains  est né le 29 août 1871  à Mercy le Haut. Après de brillantes études au lycée Poincaré de Nancy, il sort  major de l’école Polytechnique puis de l’école des Mines et  entame très vite une carrière politique comme conseiller général, puis député de Meurthe-et-Moselle. Il fait partie de plusieurs gouvernements sous la IIIe République. Il entre au Sénat  en 1920 et exerce les fonctions de Président de la République du 10 mai 1932 au 11 juillet 1940. Il  meurt  le 6 mars 1950 à Paris et repose dans le cimetière de son village natal.

Au cours de cette brève et simple cérémonie, Pascal Solofrizzo, Délégué Général du Souvenir Français  pour la Meurthe et Moselle a rappelé l’origine de cette cérémonie et la volonté du SF d’honorer la mémoire des Présidents de la République.

Ensuite, Eric Freysselinard, Préfet de Meurthe-et-Moselle et arrière-petit-fils d’Albert Lebrun  a retracé sa vie.

 Deux gerbes ont été déposées sur la tombe d’Albert Lebrun, l’une par Pascal Solofrizzo,  Maryse Humbert, Déléguée Générale Ajointe de la Meurthe-et-Moselle et Gérard Invernizzi, Vice-président du comité du Souvenir Français du Pays de Longwy et l’autre par Eric Freysselinard accompagné par  deux jeunes membres de la famille Lebrun. 

Monsieur le Préfet de Meurthe-et-Moselle a salué l’initiative du Souvenir Français de rendre  hommage aux anciens Présidents de la République décédés et a chaleureusement remercié la Délégation Générale de Meurthe-et-Moselle  d’avoir  honoré la mémoire de son arrière-grand-père Albert Lebrun.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Billet d’humeur du Président Général

Le Monde et l’Audace Mémorielle. Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».   Le rapport Stora […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du Président Général

7 avril 2021

14 juillet 2020 Mercy le Haut

 Depuis 3 ans, le 14 juillet,  le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République Française décédés  en déposant une gerbe sur leur tombe. Cette initiative est celle d’une association mémorielle qui est placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent au plus haut niveau  l’Etat.

Le  14 juillet 2020 à 16 h, la Délégation Générale de Meurthe-et-Moselle, à la demande du C.G.A. Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français  a organisé une cérémonie d’hommage à Albert Lebrun. Compte tenu des mesures sanitaires, cette cérémonie s’est déroulée en comité très restreint en présence de Mr le Préfet de Meurthe-et-Moselle, de Mr le Maire accompagné par des membres du conseil municipal et des descendants d’Albert Lebrun.

Albert Lebrun, fils de modestes paysans lorrains  est né le 29 août 1871  à Mercy le Haut. Après de brillantes études au lycée Poincaré de Nancy, il sort  major de l’école Polytechnique puis de l’école des Mines et  entame très vite une carrière politique comme conseiller général, puis député de Meurthe-et-Moselle. Il fait partie de plusieurs gouvernements sous la IIIe République. Il entre au Sénat  en 1920 et exerce les fonctions de Président de la République du 10 mai 1932 au 11 juillet 1940. Il  meurt  le 6 mars 1950 à Paris et repose dans le cimetière de son village natal.

Au cours de cette brève et simple cérémonie, Pascal Solofrizzo, Délégué Général du Souvenir Français  pour la Meurthe et Moselle a rappelé l’origine de cette cérémonie et la volonté du SF d’honorer la mémoire des Présidents de la République.

Ensuite, Eric Freysselinard, Préfet de Meurthe-et-Moselle et arrière-petit-fils d’Albert Lebrun  a retracé sa vie.

 Deux gerbes ont été déposées sur la tombe d’Albert Lebrun, l’une par Pascal Solofrizzo,  Maryse Humbert, Déléguée Générale Ajointe de la Meurthe-et-Moselle et Gérard Invernizzi, Vice-président du comité du Souvenir Français du Pays de Longwy et l’autre par Eric Freysselinard accompagné par  deux jeunes membres de la famille Lebrun. 

Monsieur le Préfet de Meurthe-et-Moselle a salué l’initiative du Souvenir Français de rendre  hommage aux anciens Présidents de la République décédés et a chaleureusement remercié la Délégation Générale de Meurthe-et-Moselle  d’avoir  honoré la mémoire de son arrière-grand-père Albert Lebrun.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Le monument du mois

Un monument pour les Morts pour la France disparus de la guerre d’Algérie Durant la guerre d’Algérie, plusieurs centaines de militaires français sont portés disparus. Leurs familles ignorent bien souvent les circonstances de leur disparition, et par absence des corps, n’ont pas pu « faire leur deuil ». Créée en 2014, l’association SOLDIS Algérie, présidée par le […]

Voir l'article >