Commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870 à Toul

14 octobre 2020

Dans le cadre de la commémoration du 150ème anniversaire de la Guerre de 1870, la Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle en collaboration étroite avec le comité de Toul a choisi la ville de Toul comme lieu de la cérémonie phare pour le département de la Meurthe-et-Moselle.
Toul, ville fortifiée par Vauban, située sur la route de Paris a subi un siège de 41 jours par les armées bavaroises et prussiennes du 14 août au 23 septembre 1870. A plusieurs reprises, la garnison de Toul commandée par le commandant HUCK refusa de se rendre . La ville a subi plusieurs bombardements qui causèrent une cinquantaine de victimes civiles et militaires et d’importantes destructions. C’est après un bombardement particulièrement intense que le 23 septembre la garnison accepta de se
rendre à 15 h.
Le 22 septembre 2020, une grande cérémonie commémorative organisée
conjointement par la Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle et la ville de Toul s’est déroulée d’abord devant le monument aux Morts élevé en 1875 à la gloire des défenseurs de la ville et des victimes du siège, sur l’esplanade d’Alsace-Lorraine (aujourd’hui cours Raymond Poincaré) et transféré en 1923 avenue du colonel Grandval.

Dans un deuxième temps, tous les participants se rendirent au carré prussien du cimetière communal, avenue du colonel Péchot où reposent 163 soldats allemands morts à Toul de 1870 à 1873, date de la fin de l’occupation allemande.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires :

  • M Arnaud COCHET, Préfet de Meurthe-et Moselle,
  • M Stefan DÖRR, Consul de la République Fédérale d’Allemagne,
  • M Alde HARMAND, Maire de Toul accompagné des membres de son Conseil Municipal,
  • M Serge BARCELLINI, Président Général du Souvenir Français,
  • M le Colonel Marc LIMORTÉ, Commandant d’Armes de la place de Toul,
  • M Dominique POTIER, Député de Meurthe et Moselle,
  • M Olivier JACQUIN, Sénateur de Meurthe et Moselle représenté par son collaborateur parlementaire, Mr Adrien MOTEL,
  • Mme Valérie BAUSERT-LEICK, Présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
  • Mme Michèle PILOT, Vice-présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
  • Mme Carole NOVY, Déléguée du Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge pour la France représentée par M Alexandre de BORDELIUS,
  • M Alain PERELLO, Directeur de l’ONAC-VG 54.
    Les Délégués Généraux du Souvenir Français des départements de la Haute-Marne, de la Moselle, du Bas-Rhin et des Vosges accompagnés d’un certain nombre de Présidents de comités et de Porte-drapeaux ont répondu à l’invitation de la Délégation Générale 54.
    La Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle était représentée par Mr Pascal SOLOFRIZZO, Délégué Général, Mme Maryse HUMBERT et Messieurs Pierre GOSSOT et Maurice VILAIN, Délégués Généraux adjoints et Maryse DASSULE, Secrétaire générale. Les Président(e)s et Porte-drapeaux des comités du Souvenir Français de : Baccarat, Badonviller, Belleville, Blâmont, Champigneulles-Maxéville, Cirey sur Vezouze, Conflans-Jarny, Dieulouard, Domèvre
    en Haye-Liverdun, Flavigny sur Moselle, Laxou, Lunéville-Friscati, Meurthe-Mortagne-Val d’Euron, Nomeny, Pays de Longwy, Pont A Mousson, Saint Clément, Toul, Toul Nord-Foug, Villers lès Nancy et de nombreux membres des comités du Souvenir Français de Toul et
    Toul-Nord étaient présents ainsi que les Présidents et les Porte-drapeaux des associations patriotiques du Toulois.
    De nombreux Toulois étaient également présents à cette cérémonie.
    Les allocutions de Serge BARCELLINI, Valérie BAUSERT-LEICK, Dominique POTIER, Alde HARMAND, Stephan DÖRR et Arnaud COCHET ont permis de retracer l’historique du siège de Toul, d’évoquer les conséquences de la Guerre de 1870 en particulier la création du département de Meurthe-et-Moselle le 7 septembre 1871 et la naissance du Souvenir Français en 1887 gardien des tombes et de la mémoire des combattants de 1870.

Serge Barcellini, président général

Valérie Bausert-Leick, présidente du conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle

Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle

Alde Harmand, maire de Toul

Stefan Dörr, consul de la République fédérale d’Allemagne

Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle

Elles ont permis de souligner l’importance de la Guerre de 1870 dans l’histoire de la France et de l’Allemagne et de rappeler l’amitié franco-allemande qui après 3 guerres en 75 ans nous permet de vivre en paix depuis 75 ans.

Après les allocutions, 9 gerbes ont été déposées au pied du monument de 1870.

Après les sonneries aux Morts allemande et française, la minute de silence et les hymnes nationaux allemand et français, les participants précédés par les 40 porte-drapeaux ont rejoint en cortège le cimetière communal de Toul pour l’inauguration du carré prussien.

Monsieur le Maire a tout d’abord rappeler l’origine de ce carré prussien qui a été l’objet d’une restauration en 2018 financée par le VDK et réalisée par les services municipaux de la ville. Après les dépôts de gerbes, les sonneries aux Morts, la minute de silence, Laetitia et Nicolas TUAILLON ont interprété le Deutschlandlied et la Marseillaise.

Les autorités civiles et militaires ont salué et remercié les nombreux Porte-drapeaux qui ont donné par leur présence un éclat tout particulier à cette cérémonie commémorative.

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870 à Toul

14 octobre 2020

Dans le cadre de la commémoration du 150ème anniversaire de la Guerre de 1870, la Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle en collaboration étroite avec le comité de Toul a choisi la ville de Toul comme lieu de la cérémonie phare pour le département de la Meurthe-et-Moselle.
Toul, ville fortifiée par Vauban, située sur la route de Paris a subi un siège de 41 jours par les armées bavaroises et prussiennes du 14 août au 23 septembre 1870. A plusieurs reprises, la garnison de Toul commandée par le commandant HUCK refusa de se rendre . La ville a subi plusieurs bombardements qui causèrent une cinquantaine de victimes civiles et militaires et d’importantes destructions. C’est après un bombardement particulièrement intense que le 23 septembre la garnison accepta de se
rendre à 15 h.
Le 22 septembre 2020, une grande cérémonie commémorative organisée
conjointement par la Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle et la ville de Toul s’est déroulée d’abord devant le monument aux Morts élevé en 1875 à la gloire des défenseurs de la ville et des victimes du siège, sur l’esplanade d’Alsace-Lorraine (aujourd’hui cours Raymond Poincaré) et transféré en 1923 avenue du colonel Grandval.

Dans un deuxième temps, tous les participants se rendirent au carré prussien du cimetière communal, avenue du colonel Péchot où reposent 163 soldats allemands morts à Toul de 1870 à 1873, date de la fin de l’occupation allemande.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires :

  • M Arnaud COCHET, Préfet de Meurthe-et Moselle,
  • M Stefan DÖRR, Consul de la République Fédérale d’Allemagne,
  • M Alde HARMAND, Maire de Toul accompagné des membres de son Conseil Municipal,
  • M Serge BARCELLINI, Président Général du Souvenir Français,
  • M le Colonel Marc LIMORTÉ, Commandant d’Armes de la place de Toul,
  • M Dominique POTIER, Député de Meurthe et Moselle,
  • M Olivier JACQUIN, Sénateur de Meurthe et Moselle représenté par son collaborateur parlementaire, Mr Adrien MOTEL,
  • Mme Valérie BAUSERT-LEICK, Présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
  • Mme Michèle PILOT, Vice-présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
  • Mme Carole NOVY, Déléguée du Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge pour la France représentée par M Alexandre de BORDELIUS,
  • M Alain PERELLO, Directeur de l’ONAC-VG 54.
    Les Délégués Généraux du Souvenir Français des départements de la Haute-Marne, de la Moselle, du Bas-Rhin et des Vosges accompagnés d’un certain nombre de Présidents de comités et de Porte-drapeaux ont répondu à l’invitation de la Délégation Générale 54.
    La Délégation Générale du Souvenir Français de Meurthe-et-Moselle était représentée par Mr Pascal SOLOFRIZZO, Délégué Général, Mme Maryse HUMBERT et Messieurs Pierre GOSSOT et Maurice VILAIN, Délégués Généraux adjoints et Maryse DASSULE, Secrétaire générale. Les Président(e)s et Porte-drapeaux des comités du Souvenir Français de : Baccarat, Badonviller, Belleville, Blâmont, Champigneulles-Maxéville, Cirey sur Vezouze, Conflans-Jarny, Dieulouard, Domèvre
    en Haye-Liverdun, Flavigny sur Moselle, Laxou, Lunéville-Friscati, Meurthe-Mortagne-Val d’Euron, Nomeny, Pays de Longwy, Pont A Mousson, Saint Clément, Toul, Toul Nord-Foug, Villers lès Nancy et de nombreux membres des comités du Souvenir Français de Toul et
    Toul-Nord étaient présents ainsi que les Présidents et les Porte-drapeaux des associations patriotiques du Toulois.
    De nombreux Toulois étaient également présents à cette cérémonie.
    Les allocutions de Serge BARCELLINI, Valérie BAUSERT-LEICK, Dominique POTIER, Alde HARMAND, Stephan DÖRR et Arnaud COCHET ont permis de retracer l’historique du siège de Toul, d’évoquer les conséquences de la Guerre de 1870 en particulier la création du département de Meurthe-et-Moselle le 7 septembre 1871 et la naissance du Souvenir Français en 1887 gardien des tombes et de la mémoire des combattants de 1870.

Serge Barcellini, président général

Valérie Bausert-Leick, présidente du conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle

Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle

Alde Harmand, maire de Toul

Stefan Dörr, consul de la République fédérale d’Allemagne

Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle

Elles ont permis de souligner l’importance de la Guerre de 1870 dans l’histoire de la France et de l’Allemagne et de rappeler l’amitié franco-allemande qui après 3 guerres en 75 ans nous permet de vivre en paix depuis 75 ans.

Après les allocutions, 9 gerbes ont été déposées au pied du monument de 1870.

Après les sonneries aux Morts allemande et française, la minute de silence et les hymnes nationaux allemand et français, les participants précédés par les 40 porte-drapeaux ont rejoint en cortège le cimetière communal de Toul pour l’inauguration du carré prussien.

Monsieur le Maire a tout d’abord rappeler l’origine de ce carré prussien qui a été l’objet d’une restauration en 2018 financée par le VDK et réalisée par les services municipaux de la ville. Après les dépôts de gerbes, les sonneries aux Morts, la minute de silence, Laetitia et Nicolas TUAILLON ont interprété le Deutschlandlied et la Marseillaise.

Les autorités civiles et militaires ont salué et remercié les nombreux Porte-drapeaux qui ont donné par leur présence un éclat tout particulier à cette cérémonie commémorative.

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >