Billet d’humeur du Président Général

7 avril 2021

Le Monde et l’Audace Mémorielle.

Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».  

Le rapport Stora ainsi que la reconnaissance de l’assassinat d’Ali Boumendjel « permettent aux partisans de l’audace mémorielle de reprendre la main ».

Le journal Le Monde illustrait 10 jours plus tard, sa conception de « l’audace mémorielle », en publiant un article sur deux pages, « Guerre d’Algérie, le tabou des viols », avec comme sous-titre explicatif « Alors que ressurgissent les débats sur la mémoire de cette période, la question des agressions et tortures sexuelles commises de manière quasi systématique par certains soldats français demeure l’angle mort des recherches historiques dans les deux pays. »

L’audace mémorielle, chacun l’aura dès lors compris, pour le journal Le Monde, c’est d’aller plus loin que le rapport Stora dans la mise en cause des armées françaises, Benjamin Stora ayant le tort de ne pas « aborder directement ces viols ».

Interrogeons-nous donc sur la conception des politiques mémorielles du journal Le Monde.

« Si les politiques mémorielles permettent non seulement de regarder le passé en face avec lucidité mais aussi de donner aux jeunes générations des modèles auxquels ils puissent s’identifier » ainsi que l’écrivent des députés dans un rapport sur l’évolution des formes de racisme, il nous appartient de nous interroger sur le rôle que joue le journal Le Monde dans la construction des politiques mémorielles et sur le modèle d’identification donné aux jeunes.

Quel modèle d’identification privilégie notre grand journal Le Monde ?

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 septembre 2021

Intervention de Serge Barcellini le 23 août

Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français est intervenu lors de la cérémonie organisée dans le cadre de la Journée des Tirailleurs sénégalais à Marseille le 23 août 2021. Vous trouverez son allocution en cliquant ICI

Voir l'article >

Trois questions à Philippe Claudel

(Photo de Dominique Kucharzewski) Philippe Claudel est le parrain du Souvenir Français pour l’année 2021 Il est né en 1962. Agrégé de lettres modernes et docteur ès lettres, il est maître de conférences en anthropologie culturelle à l’université de Lorraine. Écrivain et dramaturge ses principaux romans (Les âmes grises, La petite fille de Monsieur Linh, Le Rapport […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trois questions à Philippe Claudel

2 septembre 2021

Le Monde et l’Audace Mémorielle.

Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».  

Le rapport Stora ainsi que la reconnaissance de l’assassinat d’Ali Boumendjel « permettent aux partisans de l’audace mémorielle de reprendre la main ».

Le journal Le Monde illustrait 10 jours plus tard, sa conception de « l’audace mémorielle », en publiant un article sur deux pages, « Guerre d’Algérie, le tabou des viols », avec comme sous-titre explicatif « Alors que ressurgissent les débats sur la mémoire de cette période, la question des agressions et tortures sexuelles commises de manière quasi systématique par certains soldats français demeure l’angle mort des recherches historiques dans les deux pays. »

L’audace mémorielle, chacun l’aura dès lors compris, pour le journal Le Monde, c’est d’aller plus loin que le rapport Stora dans la mise en cause des armées françaises, Benjamin Stora ayant le tort de ne pas « aborder directement ces viols ».

Interrogeons-nous donc sur la conception des politiques mémorielles du journal Le Monde.

« Si les politiques mémorielles permettent non seulement de regarder le passé en face avec lucidité mais aussi de donner aux jeunes générations des modèles auxquels ils puissent s’identifier » ainsi que l’écrivent des députés dans un rapport sur l’évolution des formes de racisme, il nous appartient de nous interroger sur le rôle que joue le journal Le Monde dans la construction des politiques mémorielles et sur le modèle d’identification donné aux jeunes.

Quel modèle d’identification privilégie notre grand journal Le Monde ?

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
2 septembre 2021

Intervention de Serge Barcellini le 23 août

Serge Barcellini, Président Général du Souvenir Français est intervenu lors de la cérémonie organisée dans le cadre de la Journée des Tirailleurs sénégalais à Marseille le 23 août 2021. Vous trouverez son allocution en cliquant ICI

Voir l'article >

Agenda du mois de septembre

Télécharger l’agenda du mois en cliquant ICI

Voir l'article >