Billet d’humeur du mois

28 mars 2022

Réfléchissons sur deux documents

Le Hors-Série publié par le Nouvel Observateur sur la guerre d’Algérie :

Ce document est passionnant par ce qu’il dit du temps présent.

D’abord son titre. On se serait attendu à « L’Algérie française ». Le choix est autre : « l’Algérie coloniale ». Ce titre permet d’inscrire pleinement cet ouvrage dans le rejet de la colonisation, aujourd’hui fortement présent dans les médias.

Ensuite dans la frise chronologique des événements, 23 événements sont choisis :

9 sont totalement négatifs pour la France : blocus, enfumades, reddition, dépossessions, famine, code imposé, occupation, massacres, batailles (en rouge).

6 sont faussement positifs : création de 3 départements (donc occupation), décret Crémieux (donc marginalisation des musulmans) consécration de la Basilique (donc impérialisme chrétien) élection de Drumont (donc développement de l’antisémitisme), naturalisation des Européens (donc ghettoïsation des indigènes), 172 000 Algériens musulmans envoyés au front (donc obligation) (en orange).

4 s’inscrivent dans l’histoire lumineuse de l’Algérie « algérienne » : fondation du premier parti indépendantiste, début de la guerre d’Algérie, indépendance du Maroc et de la Tunisie, signature des accords d’Evian (en vert).

2 sont « atypiques » dans cette frise : Albert Camus (un pied-noir écrivain), la création de la marque Orangina (un colon positif ?) (en violet).

2 références enfin sont positives pour l’histoire française : Alger capitale de la France Libre, et le retour au pouvoir du général de Gaulle (en bleu).

A cette lecture, que peuvent penser les jeunes issus de l’immigration ?

Carte de Nouvel Obs

L’étude sur les jeunes et la politique publiée par le journal Le Monde

Le journal Le Monde vient de publier une étude sur « la désaffiliation politique des 18-24 ans ». Cette étude commentée par deux chercheurs est éclairante sur l’ensemble de la jeune génération.

Un point mérite d’être souligné.

L’enquête établit en effet que « la probabilité qu’ont les jeunes musulmans d’adhérer à l’idée du racisme structurel est près de trois fois plus élevé que celle des jeunes catholiques ». Quelle réponse mémorielle doit-on apporter à cette situation ?

Doit-on mettre en œuvre une mémoire de la guerre d’Algérie totalement négative pour la France et son armée, au risque d’accentuer le rejet de la France et l’enracinement anti-français de ces jeunes musulmans ?

Chacun s’accordera sur l’urgence de penser la politique mémorielle liée au 60ème anniversaire afin qu’elle n’accentue pas le rejet de la France par les jeunes musulmans.

Article du Monde

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
27 avril 2022

Bilan des activités du Président général

24 mars 2022 : publication du grand entretien dans la revue Historiens et Géographes de l’association de professeur d’histoire et de géographie. Pour lire l’entretien, cliquer ICI Revue de l’APHG 28 mars 2022 : Interview réalisée pour l’association Les papillons de Jour. Logo de l’association Samedi 2 avril 2022 : Inauguration du monument ossuaire de Dolmo Karaslari en […]

Voir l'article >

Billet d’humeur

Vladimir Poutine et la mémoire combattante russe à Paris. Deux monuments illustrent la volonté de Vladimir Poutine d’enraciner une mémoire combattante russe sur le territoire parisien. Deux monuments sont la parfaite illustration de la volonté de construire une « certaine mémoire ». Le premier est situé au Père Lachaise. Erigé dans l’allée des Anciens Combattants, il clôt […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du mois

28 mars 2022

Réfléchissons sur deux documents

Le Hors-Série publié par le Nouvel Observateur sur la guerre d’Algérie :

Ce document est passionnant par ce qu’il dit du temps présent.

D’abord son titre. On se serait attendu à « L’Algérie française ». Le choix est autre : « l’Algérie coloniale ». Ce titre permet d’inscrire pleinement cet ouvrage dans le rejet de la colonisation, aujourd’hui fortement présent dans les médias.

Ensuite dans la frise chronologique des événements, 23 événements sont choisis :

9 sont totalement négatifs pour la France : blocus, enfumades, reddition, dépossessions, famine, code imposé, occupation, massacres, batailles (en rouge).

6 sont faussement positifs : création de 3 départements (donc occupation), décret Crémieux (donc marginalisation des musulmans) consécration de la Basilique (donc impérialisme chrétien) élection de Drumont (donc développement de l’antisémitisme), naturalisation des Européens (donc ghettoïsation des indigènes), 172 000 Algériens musulmans envoyés au front (donc obligation) (en orange).

4 s’inscrivent dans l’histoire lumineuse de l’Algérie « algérienne » : fondation du premier parti indépendantiste, début de la guerre d’Algérie, indépendance du Maroc et de la Tunisie, signature des accords d’Evian (en vert).

2 sont « atypiques » dans cette frise : Albert Camus (un pied-noir écrivain), la création de la marque Orangina (un colon positif ?) (en violet).

2 références enfin sont positives pour l’histoire française : Alger capitale de la France Libre, et le retour au pouvoir du général de Gaulle (en bleu).

A cette lecture, que peuvent penser les jeunes issus de l’immigration ?

Carte de Nouvel Obs

L’étude sur les jeunes et la politique publiée par le journal Le Monde

Le journal Le Monde vient de publier une étude sur « la désaffiliation politique des 18-24 ans ». Cette étude commentée par deux chercheurs est éclairante sur l’ensemble de la jeune génération.

Un point mérite d’être souligné.

L’enquête établit en effet que « la probabilité qu’ont les jeunes musulmans d’adhérer à l’idée du racisme structurel est près de trois fois plus élevé que celle des jeunes catholiques ». Quelle réponse mémorielle doit-on apporter à cette situation ?

Doit-on mettre en œuvre une mémoire de la guerre d’Algérie totalement négative pour la France et son armée, au risque d’accentuer le rejet de la France et l’enracinement anti-français de ces jeunes musulmans ?

Chacun s’accordera sur l’urgence de penser la politique mémorielle liée au 60ème anniversaire afin qu’elle n’accentue pas le rejet de la France par les jeunes musulmans.

Article du Monde

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
27 avril 2022

Bilan des activités du Président général

24 mars 2022 : publication du grand entretien dans la revue Historiens et Géographes de l’association de professeur d’histoire et de géographie. Pour lire l’entretien, cliquer ICI Revue de l’APHG 28 mars 2022 : Interview réalisée pour l’association Les papillons de Jour. Logo de l’association Samedi 2 avril 2022 : Inauguration du monument ossuaire de Dolmo Karaslari en […]

Voir l'article >

Billet d’humeur

Vladimir Poutine et la mémoire combattante russe à Paris. Deux monuments illustrent la volonté de Vladimir Poutine d’enraciner une mémoire combattante russe sur le territoire parisien. Deux monuments sont la parfaite illustration de la volonté de construire une « certaine mémoire ». Le premier est situé au Père Lachaise. Erigé dans l’allée des Anciens Combattants, il clôt […]

Voir l'article >