Aucune tombe d’OPEX ne doit disparaître

29 janvier 2017

lavalgilly

Depuis 1963, 628 soldats ont décédé dans le cadre d’opérations extérieures.  538 bénéficient de la mention  « Mort pour la France ». La totalité des corps de ces combattants ont été restitués aux familles (Voir la liste complète ).

Les premières tombes de ces soldats qui sont l’honneur de la France du temps présent sont en déshérence.

Le Souvenir Français a décidé de les sauvegarder.

Il en est ainsi de celle du lieutenant Frédéric Laval-Gilly, Mort pour la France le 18 février 1972 au Tchad.

Frédéric Laval-Gilly a été inhumé dans une tombe familiale dans sa commune de naissance à Saint-Ambroix (Gard). En raison de la disparition de sa famille, sa tombe est entrée en déshérence.

Elle devait disparaître.

La délégation du Souvenir Français du Gard l’a prise en charge et l’a rénovée.

Le 26 septembre 2016, une cérémonie organisée par la promotion « Lieutenant-Colonel Driant » a rendu hommage à ce combattant.

Il en est ainsi également de la tombe du caporal-chef Sébastien Planelles, tombé au combat le 25 août 2006. Sa tombe dans le cimetière de Créteil est aujourd’hui entretenue avec amour par ses parents. Le Souvenir Français a proposé à ces derniers de sauvegarder cette tombe si un jour elle entrait en déshérence. La même proposition sera présentée à chaque famille ayant perdu un fils, un frère, un père en OPEX.

En garantissant qu’aucune tombe d’OPEX ne disparaisse des cimetières communaux français, Le Souvenir Français tient à affirmer sa volonté de donner à la génération combattante du présent le même enracinement que celles de ses prédécesseurs.

La sépulture de Fabien Jacq, Mort pour la France au Mali

La sépulture de Fabien Jacq, Mort pour la France au Mali

Annexes :

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
3 octobre 2022

Sous les projecteurs

La religion durant la Grande Guerre et la chapelle du Souvenir Français Inauguration de l’exposition « Croire au front » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par Monsieur Jean-Luc Messager. L’exposition propose une réflexion sur le rôle de la religion en 1914-1918, à travers des témoignages photographiques qui captent et traduisent le […]

Voir l'article >
18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
4 novembre 2022

Hommage à Jean-Claude Bernardet

Photo : Le journal de Saône-et-Loire Le Souvenir Français a la profonde tristesse d’apprendre la disparition de Monsieur Jean-Claude Bernardet, délégué général du Souvenir Français de Saône-et-Loire, survenue le 20 octobre 2022. Hommage du président général du Souvenir Français Serge Barcellini Obsèques de Monsieur Jean-Claude Bernardet, Délégué général du Souvenir Français de Saône-et-Loire Mercredi 26 […]

Voir l'article >
3 novembre 2022

Bilan des activités du président général

Octobre 2022 Vendredi 30 septembre : Déplacement à Quimper (Finistère). Rencontre avec Madame la maire de Quimper afin d’examiner le développement de l’activité du comité du Souvenir Français dans sa ville, puis entretien avec le préfet du Finistère. Visite de la cathédrale de Quimper et particulièrement du monument aux morts érigé par le peintre Denis en […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Aucune tombe d’OPEX ne doit disparaître

29 janvier 2017

lavalgilly

Depuis 1963, 628 soldats ont décédé dans le cadre d’opérations extérieures.  538 bénéficient de la mention  « Mort pour la France ». La totalité des corps de ces combattants ont été restitués aux familles (Voir la liste complète ).

Les premières tombes de ces soldats qui sont l’honneur de la France du temps présent sont en déshérence.

Le Souvenir Français a décidé de les sauvegarder.

Il en est ainsi de celle du lieutenant Frédéric Laval-Gilly, Mort pour la France le 18 février 1972 au Tchad.

Frédéric Laval-Gilly a été inhumé dans une tombe familiale dans sa commune de naissance à Saint-Ambroix (Gard). En raison de la disparition de sa famille, sa tombe est entrée en déshérence.

Elle devait disparaître.

La délégation du Souvenir Français du Gard l’a prise en charge et l’a rénovée.

Le 26 septembre 2016, une cérémonie organisée par la promotion « Lieutenant-Colonel Driant » a rendu hommage à ce combattant.

Il en est ainsi également de la tombe du caporal-chef Sébastien Planelles, tombé au combat le 25 août 2006. Sa tombe dans le cimetière de Créteil est aujourd’hui entretenue avec amour par ses parents. Le Souvenir Français a proposé à ces derniers de sauvegarder cette tombe si un jour elle entrait en déshérence. La même proposition sera présentée à chaque famille ayant perdu un fils, un frère, un père en OPEX.

En garantissant qu’aucune tombe d’OPEX ne disparaisse des cimetières communaux français, Le Souvenir Français tient à affirmer sa volonté de donner à la génération combattante du présent le même enracinement que celles de ses prédécesseurs.

La sépulture de Fabien Jacq, Mort pour la France au Mali

La sépulture de Fabien Jacq, Mort pour la France au Mali

Annexes :

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
3 octobre 2022

Sous les projecteurs

La religion durant la Grande Guerre et la chapelle du Souvenir Français Inauguration de l’exposition « Croire au front » Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par Monsieur Jean-Luc Messager. L’exposition propose une réflexion sur le rôle de la religion en 1914-1918, à travers des témoignages photographiques qui captent et traduisent le […]

Voir l'article >
18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
4 novembre 2022

Hommage à Jean-Claude Bernardet

Photo : Le journal de Saône-et-Loire Le Souvenir Français a la profonde tristesse d’apprendre la disparition de Monsieur Jean-Claude Bernardet, délégué général du Souvenir Français de Saône-et-Loire, survenue le 20 octobre 2022. Hommage du président général du Souvenir Français Serge Barcellini Obsèques de Monsieur Jean-Claude Bernardet, Délégué général du Souvenir Français de Saône-et-Loire Mercredi 26 […]

Voir l'article >
3 novembre 2022

Bilan des activités du président général

Octobre 2022 Vendredi 30 septembre : Déplacement à Quimper (Finistère). Rencontre avec Madame la maire de Quimper afin d’examiner le développement de l’activité du comité du Souvenir Français dans sa ville, puis entretien avec le préfet du Finistère. Visite de la cathédrale de Quimper et particulièrement du monument aux morts érigé par le peintre Denis en […]

Voir l'article >