Sous les projecteurs : L’abbé GRUEY

Le 26 octobre 2018 le village d’Haudainville et Le Souvenir Français ont rendu hommage à l’abbé Augustin Gruey. Né en 1842, l’abbé Gruey était curé à Haudainville, près de Verdun, durant la Première Guerre mondiale. Ayant obtenu l’autorisation de rester dans sa paroisse, après l’ordre d’évacuation, il a veillé sur son église ainsi que sur ses paroissiens exilés.

Il a été cité à l’ordre de l’armée, « lorsque l’évacuation de la population civile fut ordonnée par l’autorité militaire, s’est obstiné, malgré son âge avancé à ne pas quitter son poste afin de ne pas se séparer de nos soldats qu’il a assistés avec une haute et rare abnégation ». Lors d’un bombardement en mars 1918, sa maison a été touchée par des éclats d’obus, et il n’a pas hésité à sauver les soldats ensevelis par les débris d’une maison voisine effondrée. Il en est devenu sourd.

Pour récompenser ses belles actions, il a été décoré de la Croix de guerre avec palme et a reçu la médaille d’argent de la Reconnaissance nationale.

Au lendemain de l’armistice, il a poursuivi son sacerdoce dans la paroisse d’Haudainville, où il est décédé en 1927. Le Souvenir Français lui a rendu hommage lors de ses funérailles.

Il est enterré dans le cimetière communal, selon sa volonté au pied « de la grande croix (…) avec tous (s)es paroissiens ».

Deux adhérents du Souvenir Français, Yves Jadot et Pierre Roussel, ont redécouvert l’histoire d’Augustin Gruey. Ils ont décidé de nettoyer sa tombe et ont organisé une messe commémorative ainsi qu’une cérémonie d’hommage.

Cahier de Photographies

Cahier de Photographies

Douaumont 19 juin 1938 – Inauguration du monument aux combattants israélites Morts pour la France 1914-1918.

Retour aux actualités