Exposition : Le flambeau du souvenir

18 février 2020

Du 13 février au 13 mars 2020, Le Souvenir Français présente dans ses locaux, 20 rue Eugène Flachat 17e arrondissement  Paris, une exposition photographique d’Alioune Bâ.  


350 000 Africains issus des colonies subsahariennes ont combattu pour la France lors de la Seconde Guerre mondiale, s’illustrant, notamment, lors du débarquement de Provence. Ils furent également engagés lors des guerres d’Indochine et d’Algérie avant la dissolution des dernières unités de « tirailleurs » entre 1960 et 1964.

Mais, que reste-t-il de la mémoire d’une guerre quand ceux qui l’ont vécue disparaissent ? C’est tout le défi auquel nous devons faire face. Au Mali, il existe encore quelques anciens combattants, dont le photographe Alioune Bâ a voulu saisir l’image, au milieu de leur famille, premier cercle de cette transmission à laquelle Le Souvenir Français est si attaché.

Initiée par Sébastien Philippe, Délégué Général de l’association au Mali, cette exposition présente les photographies d’un artiste atypique prises entre 2015 et 2017.

Alioune Bâ a beaucoup exposé dans son pays, le Mali, et en Europe. Vingt-cinq années durant, il a travaillé à la section audiovisuelle du Musée National du Mali, documentant les collections et constituant, sur le terrain, une immense archive anthropologique des cérémonies et des fêtes traditionnelles. 

Cette exposition se veut être un double hommage aux anciens combattants maliens qui se sont illustrés lors des grands conflits du 20ème siècle et à Alioune Bâ, disparu en juin 2018.

Une délégation de tirailleurs sénégalais de Bondy étaient également présents pour le vernissage de cette exposition. Accompagnés par Mme Aïssata Seck, déléguée en charge des anciens combattants de la ville de Bondy, ils ont été honorés de la médaille de bronze du Souvenir Français par Monsieur Barcellini, Président général du Souvenir Français.

A la fin de la soirée une convention de partenariat a été signée avec Joël Brocquet, représentant du Partenariat Eurafricain.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Billet d’humeur du Président Général

Le Monde et l’Audace Mémorielle. Le 4 mars 2021, Le Monde consacrait son éditorial au rapport de Benjamin Stora, sous le titre « France-Algérie, poursuivre sur la voie de la vérité ». L’ensemble de l’article est centré sur le devoir de vérité que doit accomplir la France, « même en l’absence de réciprocité algérienne ».   Le rapport Stora […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du Président Général

7 avril 2021

Du 13 février au 13 mars 2020, Le Souvenir Français présente dans ses locaux, 20 rue Eugène Flachat 17e arrondissement  Paris, une exposition photographique d’Alioune Bâ.  


350 000 Africains issus des colonies subsahariennes ont combattu pour la France lors de la Seconde Guerre mondiale, s’illustrant, notamment, lors du débarquement de Provence. Ils furent également engagés lors des guerres d’Indochine et d’Algérie avant la dissolution des dernières unités de « tirailleurs » entre 1960 et 1964.

Mais, que reste-t-il de la mémoire d’une guerre quand ceux qui l’ont vécue disparaissent ? C’est tout le défi auquel nous devons faire face. Au Mali, il existe encore quelques anciens combattants, dont le photographe Alioune Bâ a voulu saisir l’image, au milieu de leur famille, premier cercle de cette transmission à laquelle Le Souvenir Français est si attaché.

Initiée par Sébastien Philippe, Délégué Général de l’association au Mali, cette exposition présente les photographies d’un artiste atypique prises entre 2015 et 2017.

Alioune Bâ a beaucoup exposé dans son pays, le Mali, et en Europe. Vingt-cinq années durant, il a travaillé à la section audiovisuelle du Musée National du Mali, documentant les collections et constituant, sur le terrain, une immense archive anthropologique des cérémonies et des fêtes traditionnelles. 

Cette exposition se veut être un double hommage aux anciens combattants maliens qui se sont illustrés lors des grands conflits du 20ème siècle et à Alioune Bâ, disparu en juin 2018.

Une délégation de tirailleurs sénégalais de Bondy étaient également présents pour le vernissage de cette exposition. Accompagnés par Mme Aïssata Seck, déléguée en charge des anciens combattants de la ville de Bondy, ils ont été honorés de la médaille de bronze du Souvenir Français par Monsieur Barcellini, Président général du Souvenir Français.

A la fin de la soirée une convention de partenariat a été signée avec Joël Brocquet, représentant du Partenariat Eurafricain.

Articles récents

17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
8 avril 2021

Le monument aux morts de Levallois-Perret labellisé Patrimoine d’intérêt régional en Île-de-France

En partenariat avec la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, Le Souvenir Français a pour projet de créer un parcours mémoriel en Ile-de-France consacré à la guerre de 1870-1871. Dans ce cadre, le monument aux morts de Levallois-Perret a été présenté à la labellisation Patrimoine d’intérêt régional de la région Ile-de-France par notre association […]

Voir l'article >
7 avril 2021

Le monument du mois

Un monument pour les Morts pour la France disparus de la guerre d’Algérie Durant la guerre d’Algérie, plusieurs centaines de militaires français sont portés disparus. Leurs familles ignorent bien souvent les circonstances de leur disparition, et par absence des corps, n’ont pas pu « faire leur deuil ». Créée en 2014, l’association SOLDIS Algérie, présidée par le […]

Voir l'article >