Sous les projecteurs

3 juin 2019

Quatre initiatives exemplaires liées à la mémoire des guerres en Indochine sont mises sous les projecteurs.

1 – Une exposition

En complément d’une exposition de 19 panneaux de l’ONAC-VG sur la guerre d’Indochine, le président du comité du Souvenir Français de Dun-sur-Meuse, Jean MARIE a entrepris des recherches afin d’exposer de nombreux documents, photos, illustrations, portraits, témoignages et anecdotes sur la guerre. Les combats de Dien Bien Phu tiennent une place privilégiée dans l’exposition ainsi que le rôle des femmes notamment Suzanne JANNIN, née à Belleville-sur-Meuse.

L’exposition a été inaugurée le 4 mai et sera visible jusqu’au 29 septembre à la Maison de l’Histoire à Doulcon. Plusieurs conférences sont prévues dans le cadre de l’exposition, notamment « Dans le chaudron de Dien Bien Phu » par Alain Cesarini le 15 juin.

 

2 – L’apposition d’une plaque

En complément de l’exposition du comité du Souvenir Français, Jean MARIE a entrepris des recherches afin de retrouver la trace de Suzanne Jannin.

Suzanne Jannin installe son cabinet dentaire à Verdun en 1940. Résistante, elle fournit des faux papiers et s’occupe des réfractaires au Service du Travail Obligatoire, des évadés et des prisonniers. Elle profite de son métier pour obtenir du ravitaillement de ses clients français, pour les clandestins. Elle se sert aussi de sa profession pour soutirer des renseignements à ses clients allemands. Lorsque les Allemands comprennent ses activités, elle se réfugie dans un maquis. Elle revient à Verdun à la libération. Passionnée d’aviation, Suzanne Jannin fait le stage de Saint-Yan et devient monotrice à l’aéroclub en dehors de son travail de chirurgien dentiste.

Très patriote, elle veut aller se battre en Indochine. Le Général Chassin lui propose de signer un contrat bénévole pour venir servir en Indochine alors qu’elle était captiaine de réserve, et exercer à titre militaire le métier de chirurgien-dentiste avec le grade d’adjudant. Pendant ses jours de repos, elle est pilote à l’escadrille de liaison aérienne n° 52. Sa mission : le guidage de chasse, la reconnaissance, le guidage de l’artillerie et les évacuations sanitaires dans des conditions extrêmement délicates et dangereuses. Elle vole sur le Fieseler Storch, baptisé par la suite Morane 500 avec le moteur en étoile. Elle a fait des missions extrêmement risquées qui lui ont valu trois citations.

Le Souvenir Français inaugurera une plaque en hommage à Suzanne Jannin PILOTE EN INDOCHINE à Belleville- sur-Meuse au début du mois de septembre

Contacts pour ces deux initiatives : Jean MARIE mariejean@orange.fr

André-Victor PITZ, délégué général pour la Meuse, andrevictorpitz@gmail.com

3 – La rénovation de la tombe de Léo Closset (Moselle)

Suite à la publication de François Guéringé de la biographie de Léo Closset, la municipalité du Val-de-Guéblange a décidé de rénover la tombe de ce soldat tombé en Indochine. Léo Closset, engagé volontaire dans le 59e régiment d’artillerie de région fortifiée, a participé aux combats dans le Pays de Bitche avant d’être fait prisonnier en juin 1940. Libéré, il franchit la ligne de démarcation. Dès 1944, il intègre l’organisation de résistance de l’armée, puis il prend part à la libération au sein de la 1ère armée française. Il quitte la France en 1946 pour rejoindre l’Indochine. Le 2 juin 1948, il est tué dans une embuscade du Viet-Minh dans le delta de Mékong.

Le projet consiste à mettre en valeur sa sépulutre et à créer une symbolique autour du lieu du décès de Léo Closset, le delta de Mékong, zone humide tout comme le Val-de-Guéblange où il a grandi et vécu. Son portrait ornera le centre du monument, rehaussé d’un côté par un bouquet de jon et de l’autre par une brassée de palmes en bronze.

Le Souvenir Français soutient ce projet.

4 – Une exposition à Nantes

A l’initiative de Michel Le Roux, président de l’Association des Combattants de l’Union Française pour la Loire-Atlantique, un monument en hommage aux 427 soldats de la Loire-Atlantique « Morts pour la France » en Indochine sera inauguré à Nantes le 13 juillet 2019. Le président du Souvenir Français de Vertou a proposé une exposition qui sera mise en place au Conseil Régional à l’occasion de l’inauguration du mémorial.

Contact : Jérôme Bocquillon, président du comité du Souvenir Français de Vertou, jeromebocquillon@yahoo.fr

 

Cahier de Photographies

Cahier de Photographies

 

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sous les projecteurs

3 juin 2019

Quatre initiatives exemplaires liées à la mémoire des guerres en Indochine sont mises sous les projecteurs.

1 – Une exposition

En complément d’une exposition de 19 panneaux de l’ONAC-VG sur la guerre d’Indochine, le président du comité du Souvenir Français de Dun-sur-Meuse, Jean MARIE a entrepris des recherches afin d’exposer de nombreux documents, photos, illustrations, portraits, témoignages et anecdotes sur la guerre. Les combats de Dien Bien Phu tiennent une place privilégiée dans l’exposition ainsi que le rôle des femmes notamment Suzanne JANNIN, née à Belleville-sur-Meuse.

L’exposition a été inaugurée le 4 mai et sera visible jusqu’au 29 septembre à la Maison de l’Histoire à Doulcon. Plusieurs conférences sont prévues dans le cadre de l’exposition, notamment « Dans le chaudron de Dien Bien Phu » par Alain Cesarini le 15 juin.

 

2 – L’apposition d’une plaque

En complément de l’exposition du comité du Souvenir Français, Jean MARIE a entrepris des recherches afin de retrouver la trace de Suzanne Jannin.

Suzanne Jannin installe son cabinet dentaire à Verdun en 1940. Résistante, elle fournit des faux papiers et s’occupe des réfractaires au Service du Travail Obligatoire, des évadés et des prisonniers. Elle profite de son métier pour obtenir du ravitaillement de ses clients français, pour les clandestins. Elle se sert aussi de sa profession pour soutirer des renseignements à ses clients allemands. Lorsque les Allemands comprennent ses activités, elle se réfugie dans un maquis. Elle revient à Verdun à la libération. Passionnée d’aviation, Suzanne Jannin fait le stage de Saint-Yan et devient monotrice à l’aéroclub en dehors de son travail de chirurgien dentiste.

Très patriote, elle veut aller se battre en Indochine. Le Général Chassin lui propose de signer un contrat bénévole pour venir servir en Indochine alors qu’elle était captiaine de réserve, et exercer à titre militaire le métier de chirurgien-dentiste avec le grade d’adjudant. Pendant ses jours de repos, elle est pilote à l’escadrille de liaison aérienne n° 52. Sa mission : le guidage de chasse, la reconnaissance, le guidage de l’artillerie et les évacuations sanitaires dans des conditions extrêmement délicates et dangereuses. Elle vole sur le Fieseler Storch, baptisé par la suite Morane 500 avec le moteur en étoile. Elle a fait des missions extrêmement risquées qui lui ont valu trois citations.

Le Souvenir Français inaugurera une plaque en hommage à Suzanne Jannin PILOTE EN INDOCHINE à Belleville- sur-Meuse au début du mois de septembre

Contacts pour ces deux initiatives : Jean MARIE mariejean@orange.fr

André-Victor PITZ, délégué général pour la Meuse, andrevictorpitz@gmail.com

3 – La rénovation de la tombe de Léo Closset (Moselle)

Suite à la publication de François Guéringé de la biographie de Léo Closset, la municipalité du Val-de-Guéblange a décidé de rénover la tombe de ce soldat tombé en Indochine. Léo Closset, engagé volontaire dans le 59e régiment d’artillerie de région fortifiée, a participé aux combats dans le Pays de Bitche avant d’être fait prisonnier en juin 1940. Libéré, il franchit la ligne de démarcation. Dès 1944, il intègre l’organisation de résistance de l’armée, puis il prend part à la libération au sein de la 1ère armée française. Il quitte la France en 1946 pour rejoindre l’Indochine. Le 2 juin 1948, il est tué dans une embuscade du Viet-Minh dans le delta de Mékong.

Le projet consiste à mettre en valeur sa sépulutre et à créer une symbolique autour du lieu du décès de Léo Closset, le delta de Mékong, zone humide tout comme le Val-de-Guéblange où il a grandi et vécu. Son portrait ornera le centre du monument, rehaussé d’un côté par un bouquet de jon et de l’autre par une brassée de palmes en bronze.

Le Souvenir Français soutient ce projet.

4 – Une exposition à Nantes

A l’initiative de Michel Le Roux, président de l’Association des Combattants de l’Union Française pour la Loire-Atlantique, un monument en hommage aux 427 soldats de la Loire-Atlantique « Morts pour la France » en Indochine sera inauguré à Nantes le 13 juillet 2019. Le président du Souvenir Français de Vertou a proposé une exposition qui sera mise en place au Conseil Régional à l’occasion de l’inauguration du mémorial.

Contact : Jérôme Bocquillon, président du comité du Souvenir Français de Vertou, jeromebocquillon@yahoo.fr

 

Cahier de Photographies

Cahier de Photographies

 

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >