Sous les projecteurs

30 mai 2022

En juin, Le Souvenir Français rend hommage aux soldats oubliés « Morts pour la France » en OPEX au Tchad.

1 – Une exposition : Opex, Mémoires combattantes et engagements français en opérations extérieures

Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par l’ONACVG, l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre.

La première partie de l’exposition présente les origines, le cadre juridique et politique d’organisation des OPEX ainsi que les différentes missions qui sont menées en intervention. La deuxième partie de l’exposition met en valeur l’expérience quotidienne vécue par les hommes et les femmes en opérations extérieures, sur les blessés, et la place des OPEX dans la mémoire nationale française.

L’exposition sera inaugurée le 1er juin 2022, en présence notamment du conseiller mémoire du ministre des Armées, Monsieur Gadriot, du contrôleur général Mattiucci, directeur de la DMCA, du directeur de l’ONACVG Paris Monsieur Rakoto, de l’adjoint au chef de l’état-major particulier du Président de la République, Monsieur Le Roch, de présidents et de représentants d’associations partenaires et d’associations d’OPEX.

Il sera possible de venir visiter l’exposition du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30 – 20 rue Eugène Flachat 75017, du 2 au 30 juin 2022.

2 – Des cérémonies en hommage aux soldats « Morts pour la France » au Tchad

Le 2 juin 2022

Le Président général se déplacera le 2 juin à Chisseaux (Indre-et-Loire), afin de rendre hommage à Marcello Felice Orione, natif d’Italie et « Mort pour la France ».

Marcello Felice Orione est né le 29 novembre 1930 à Vercelli dans le Piémont italien. Peu après, sa naissance, sa famille s’installe à Chisseaux dans le département de l’Indre-et-Loire. Poussé par son goût pour l’aventure, il s’engage, en 1948, au sein du 6ème régiment de tirailleurs sénégalais (RTS) stationné à Casablanca au Maroc. Il y suit le peloton d’élève gradé. Il est promu au grade de sergent en novembre 1950. Volontaire pour servir en Extrême-Orient, le sergent Orione rejoint, en avril 1951, le 2ème bataillon du 24ème régiment de marche de tirailleurs sénégalais dans le delta tonkinois où il prend aussitôt, malgré son jeune âge, les fonctions de chef de section à l’instruction. De retour à Chisseaux pour fin de séjour, l’adjudant Orione est affecté en juillet 1961 au groupement d’instruction des troupes de marine, à Fréjus, en qualité d’instructeur. En 1968, désigné pour continuer ses services outre-mer dans le cadre de l’Assistance militaire technique au Tchad, l’adjudant-chef Orione est affecté à la section méhariste de la Garde nomade tchadienne à Oum-Hadjer, située entre N’Djamena et Abéché. L’adjudant-chef Orione participe avec son peloton méhariste à toutes les opérations de maintien de l’ordre dans la région de Batha, y faisant preuve de belles qualités de chef et de combattant. Le 14 mars 1969, le poste de Haraz-Djombo est attaqué par un parti dissident fortement armé. Il trouve la mort alors que sa compagnie part à la poursuite des assaillants. Il est inhumé à Chisseaux.

Le 23 juin 2022 à 16h00

Le Souvenir Français se recueillera devant la liste des « Morts pour la France » au Tchad inscrite sur le mémorial des OPEX à Paris.

Monument OPEX au parc André Citroën dans le 15ème arrondissement de Paris

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sous les projecteurs

30 mai 2022

En juin, Le Souvenir Français rend hommage aux soldats oubliés « Morts pour la France » en OPEX au Tchad.

1 – Une exposition : Opex, Mémoires combattantes et engagements français en opérations extérieures

Le Souvenir Français est heureux d’accueillir cette exposition conçue et réalisée par l’ONACVG, l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre.

La première partie de l’exposition présente les origines, le cadre juridique et politique d’organisation des OPEX ainsi que les différentes missions qui sont menées en intervention. La deuxième partie de l’exposition met en valeur l’expérience quotidienne vécue par les hommes et les femmes en opérations extérieures, sur les blessés, et la place des OPEX dans la mémoire nationale française.

L’exposition sera inaugurée le 1er juin 2022, en présence notamment du conseiller mémoire du ministre des Armées, Monsieur Gadriot, du contrôleur général Mattiucci, directeur de la DMCA, du directeur de l’ONACVG Paris Monsieur Rakoto, de l’adjoint au chef de l’état-major particulier du Président de la République, Monsieur Le Roch, de présidents et de représentants d’associations partenaires et d’associations d’OPEX.

Il sera possible de venir visiter l’exposition du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30 – 20 rue Eugène Flachat 75017, du 2 au 30 juin 2022.

2 – Des cérémonies en hommage aux soldats « Morts pour la France » au Tchad

Le 2 juin 2022

Le Président général se déplacera le 2 juin à Chisseaux (Indre-et-Loire), afin de rendre hommage à Marcello Felice Orione, natif d’Italie et « Mort pour la France ».

Marcello Felice Orione est né le 29 novembre 1930 à Vercelli dans le Piémont italien. Peu après, sa naissance, sa famille s’installe à Chisseaux dans le département de l’Indre-et-Loire. Poussé par son goût pour l’aventure, il s’engage, en 1948, au sein du 6ème régiment de tirailleurs sénégalais (RTS) stationné à Casablanca au Maroc. Il y suit le peloton d’élève gradé. Il est promu au grade de sergent en novembre 1950. Volontaire pour servir en Extrême-Orient, le sergent Orione rejoint, en avril 1951, le 2ème bataillon du 24ème régiment de marche de tirailleurs sénégalais dans le delta tonkinois où il prend aussitôt, malgré son jeune âge, les fonctions de chef de section à l’instruction. De retour à Chisseaux pour fin de séjour, l’adjudant Orione est affecté en juillet 1961 au groupement d’instruction des troupes de marine, à Fréjus, en qualité d’instructeur. En 1968, désigné pour continuer ses services outre-mer dans le cadre de l’Assistance militaire technique au Tchad, l’adjudant-chef Orione est affecté à la section méhariste de la Garde nomade tchadienne à Oum-Hadjer, située entre N’Djamena et Abéché. L’adjudant-chef Orione participe avec son peloton méhariste à toutes les opérations de maintien de l’ordre dans la région de Batha, y faisant preuve de belles qualités de chef et de combattant. Le 14 mars 1969, le poste de Haraz-Djombo est attaqué par un parti dissident fortement armé. Il trouve la mort alors que sa compagnie part à la poursuite des assaillants. Il est inhumé à Chisseaux.

Le 23 juin 2022 à 16h00

Le Souvenir Français se recueillera devant la liste des « Morts pour la France » au Tchad inscrite sur le mémorial des OPEX à Paris.

Monument OPEX au parc André Citroën dans le 15ème arrondissement de Paris

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >