Sous les projecteurs

3 novembre 2021

Le Souvenir Français lance une pétition en ligne pour sauver les tombes des « Morts pour la France » dans les cimetières communaux

En France, tous les jours disparaissent des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Morts pour la France », la durée de leur concession étant arrivée à échéance.

Le Souvenir Français s’oppose à ces disparitions. Ces tombes sont en effet le croisement de trois mémoires : familiale, territoriale et nationale. La disparition d’une famille ne justifie pas de faire table-rase des deux autres mémoires.

Afin de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens sur cette question, Le Souvenir Français a décidé de lancer une pétition en ligne dont vous trouverez le texte ci-dessous.

Vous pouvez dès à présent signer cette pétition en cliquant sur ce lien.

Attention, les dons sur la plateforme ne reviennent pas au Souvenir Français ! Pour soutenir directement l’association, rendez-vous ici.

Adressée à Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les activités territoriales

Sauvons les tombes de Morts pour la France dans les cimetières communaux !

En France, ce sont près de 500.000 corps de combattants des conflits contemporains « Morts pour la France » (deux guerres mondiales, guerres de décolonisation, et plus récemment OPEX) qui ont été restitués aux familles et inhumés dans les cimetières communaux.

Relevant de concessions privées, la pérennité de ces tombes est précaire. Des milliers ont ainsi déjà disparu. Il s’agit pour Le Souvenir Français d’une véritable faute mémorielle.

Ces tombes sont le croisement de trois mémoires : familiale, communale et nationale.

Si la famille disparaît, les mémoires communale et nationale persistent. La tombe du « Mort pour la France » est une composante dans le chemin de la mémoire d’une commune et une clé de compréhension sur le rôle de la Nation.

Le Souvenir Français et ses partenaires proposent une politique simple de sauvegarde de ces tombes. Si la tombe présente un caractère esthétique ou si le destin du combattant qui y est inhumé est exceptionnella commune en prend la propriétéla restaure et confie au Souvenir Français le soin de l’entretenir. Si tel n’est pas le cas, la commune crée une tombe collective où seront inhumés les restes des combattants et où sera inscrit leur nom et la guerre à laquelle ils ont participé. L’entretien en sera assuré par le Souvenir Français.

Nous demandons à Mme Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de se saisir de ce dossier afin d’empêcher la disparition des tombes de « Morts pour la France » dans les cimetières communaux, éléments essentiels de notre mémoire nationale.

Vous n’êtes pas obligés de faire un don comme la plateforme vous y invite, mais n’hésitez pas à partager la pétition. 

Pour faire un don directement au Souvenir Français : https://le-souvenir-francais.fr/soutenir-le-souvenir-francais/ et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! 

Ils soutiennent la pétition :

ANORGEND

Association des Amis du Musée de l’Officier

Association des Jeunes Elus de France (AJEF)

Association des Maires pour le Civisme (AMC)

Association Jamais

Association Nationale pour le Souvenir des Dardanelles et Fronts d’Orient

Ceux de Rawa-Ruska et leurs descendants

Commission nationale de sauvegarde du patrimoine funéraire

Fédération Nationale André Maginot (FNAM)

Fédération Nationale des Combattants Prisonniers de Guerre et Combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc (FNCPG-CATM)

Maison des Anciens de la 2e DB

Mémoire des Histoire des Tombes Roumaines en France

Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire (SNEMM)

Soldis Algérie

Union Fédérale (UF)

Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC)

Union nationale des combattants (UNC)

Urgences Patrimoine

Cette pétition sera régulièrement actualisée avec le nom des partenaires qui apportent leur soutien.

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
3 novembre 2021

Trois questions à Sabrina Verrier

Veuve de guerre à 25 ans, Sabrina Verrier fonde en 2019 l’Association Nationale des Veuves et des Orphelins de Guerre. Elle est actuellement adjointe du chef de la cellule d’information et d’accompagnement aux Familles de la caserne Drouot à Nancy. Elle est également déléguée de la région Nord-Est de la ligue universelle du bien public. […]

Voir l'article >

Nos partenaires

L’agenda de nos partenaires Association l’Alliance Parution du bulletin de l’association l’Alliance. Pour le lire, cliquer ICI [ https://le-souvenir-francais.fr/wp-content/uploads/2021/10/Bulletin-Alliance.pdf ] Pour en savoir plus : http://www.reseaualliance.org/pages/l-association-l-alliance/ Association Les Compagnons du 8 novembre 1942 – Actes de Résistance – Mémoire et Recherche 8 novembre 2021 : Ravivage de la Flamme à l’Arc de Triomphe à Paris 9 […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Nos partenaires

3 novembre 2021

Le Souvenir Français lance une pétition en ligne pour sauver les tombes des « Morts pour la France » dans les cimetières communaux

En France, tous les jours disparaissent des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Morts pour la France », la durée de leur concession étant arrivée à échéance.

Le Souvenir Français s’oppose à ces disparitions. Ces tombes sont en effet le croisement de trois mémoires : familiale, territoriale et nationale. La disparition d’une famille ne justifie pas de faire table-rase des deux autres mémoires.

Afin de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens sur cette question, Le Souvenir Français a décidé de lancer une pétition en ligne dont vous trouverez le texte ci-dessous.

Vous pouvez dès à présent signer cette pétition en cliquant sur ce lien.

Attention, les dons sur la plateforme ne reviennent pas au Souvenir Français ! Pour soutenir directement l’association, rendez-vous ici.

Adressée à Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les activités territoriales

Sauvons les tombes de Morts pour la France dans les cimetières communaux !

En France, ce sont près de 500.000 corps de combattants des conflits contemporains « Morts pour la France » (deux guerres mondiales, guerres de décolonisation, et plus récemment OPEX) qui ont été restitués aux familles et inhumés dans les cimetières communaux.

Relevant de concessions privées, la pérennité de ces tombes est précaire. Des milliers ont ainsi déjà disparu. Il s’agit pour Le Souvenir Français d’une véritable faute mémorielle.

Ces tombes sont le croisement de trois mémoires : familiale, communale et nationale.

Si la famille disparaît, les mémoires communale et nationale persistent. La tombe du « Mort pour la France » est une composante dans le chemin de la mémoire d’une commune et une clé de compréhension sur le rôle de la Nation.

Le Souvenir Français et ses partenaires proposent une politique simple de sauvegarde de ces tombes. Si la tombe présente un caractère esthétique ou si le destin du combattant qui y est inhumé est exceptionnella commune en prend la propriétéla restaure et confie au Souvenir Français le soin de l’entretenir. Si tel n’est pas le cas, la commune crée une tombe collective où seront inhumés les restes des combattants et où sera inscrit leur nom et la guerre à laquelle ils ont participé. L’entretien en sera assuré par le Souvenir Français.

Nous demandons à Mme Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de se saisir de ce dossier afin d’empêcher la disparition des tombes de « Morts pour la France » dans les cimetières communaux, éléments essentiels de notre mémoire nationale.

Vous n’êtes pas obligés de faire un don comme la plateforme vous y invite, mais n’hésitez pas à partager la pétition. 

Pour faire un don directement au Souvenir Français : https://le-souvenir-francais.fr/soutenir-le-souvenir-francais/ et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! 

Ils soutiennent la pétition :

ANORGEND

Association des Amis du Musée de l’Officier

Association des Jeunes Elus de France (AJEF)

Association des Maires pour le Civisme (AMC)

Association Jamais

Association Nationale pour le Souvenir des Dardanelles et Fronts d’Orient

Ceux de Rawa-Ruska et leurs descendants

Commission nationale de sauvegarde du patrimoine funéraire

Fédération Nationale André Maginot (FNAM)

Fédération Nationale des Combattants Prisonniers de Guerre et Combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc (FNCPG-CATM)

Maison des Anciens de la 2e DB

Mémoire des Histoire des Tombes Roumaines en France

Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire (SNEMM)

Soldis Algérie

Union Fédérale (UF)

Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC)

Union nationale des combattants (UNC)

Urgences Patrimoine

Cette pétition sera régulièrement actualisée avec le nom des partenaires qui apportent leur soutien.

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
3 novembre 2021

Sous les projecteurs

Le Souvenir Français lance une pétition en ligne pour sauver les tombes des « Morts pour la France » dans les cimetières communaux En France, tous les jours disparaissent des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Morts pour la France », la durée de leur concession étant arrivée à échéance. Le Souvenir Français s’oppose à ces […]

Voir l'article >

Trois questions à Sabrina Verrier

Veuve de guerre à 25 ans, Sabrina Verrier fonde en 2019 l’Association Nationale des Veuves et des Orphelins de Guerre. Elle est actuellement adjointe du chef de la cellule d’information et d’accompagnement aux Familles de la caserne Drouot à Nancy. Elle est également déléguée de la région Nord-Est de la ligue universelle du bien public. […]

Voir l'article >