Sous les projecteurs

12 janvier 2021

La nouvelle génération des porte-drapeaux du Souvenir Français

Depuis 1887, les comités du Souvenir Français sont dotés de drapeaux. Le drapeau du Comité des Abattoirs de Paris datant du début du XXème siècle est conservé au siège.

Comme ceux des associations d’anciens combattants, ces drapeaux sont portés par des « porte-drapeaux ».

Être porte-drapeau représente un exceptionnel engagement bénévole. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, les porte-drapeaux sont debout durant toute la cérémonie (qui dure quelquefois longtemps…) Ils sont « la France » et ils sont notre fierté associative.

Être porte-drapeau, c’est aussi une passion. Certains porte-drapeaux ont porté (ou portent) le drapeau pendant plusieurs décennies. Ils font notre admiration.

Mais la génération des porte-drapeaux est en déclin. Ils sont moins nombreux à avoir connu « la guerre ». Ils sont moins nombreux à s’engager.

Afin de renouveler la génération des porte-drapeaux, Le Souvenir Français a lancé une double opération.

Dans le Lot-et-Garonne

La première consiste à confier les drapeaux des comités du Souvenir Français à des jeunes. Aujourd’hui plus d’une centaine de jeunes ont été recrutés. Présents dans de nombreuses cérémonies, ils apportent la touche de la jeunesse et symbolisent le rajeunissement de notre association.

Cette première opération s’accompagne de deux initiatives complémentaires. Plusieurs délégations (Moselle ou Loire-Atlantique par exemple) ont fait réaliser des étendards de plus petite taille afin de les confier à des jeunes de 10 à 14 ans.

De véritables écoles de porte-drapeaux ont également été créées, comme c’est le cas dans les Pyrénées-Orientales.

La seconde opération consiste à déposer les drapeaux des associations d’anciens combattants, dissoutes dans les établissements scolaires afin de faire adopter le drapeau par des jeunes scolaires.

Les drapeaux déposés dans les établissements scolaires sont, dès lors, portés devant les monuments aux morts de la commune par des jeunes scolaires lors des deux principales cérémonies, le 8 mai et le 11 novembre.

Aujourd’hui, plus d’une centaine de drapeaux ont été déposés.

En 2021, plusieurs initiatives de dépôts sont programmées à Oyonnax, en Mayenne et en Seine-Maritime dans des collèges, lycées et écoles primaires.

Carte des drapeaux déposés en 2019 (violet) et en 2020 (orange)

Articles récents

12 janvier 2021

L’agenda du mois

C’est demain : les 9 grandes initiatives proposées par le Souvenir Français pour 2021 1. Le 150e anniversaire de 1870 Le 28 janvier 1871, la France et l’Allemagne signaient un armistice qui mettait fin à la guerre. 1. Le recueil des 100 Un recueil de 100 hommes et femmes s’étant illustrés pendant la guerre de […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

Trois questions à Jean-Pierre Mennessier, chargé de la veille mémorielle sur les sites de vente en ligne

Jean-Pierre Mennessier est Président du Comité du Souvenir Français de Friville-Escarbotin Belloy (Somme) depuis 2014. Son engagement au sein de notre association s’inscrit à la fois dans une tradition familiale (ses aïeux ont participé à différents conflits, au 19ème et 20ème siècle, et dans sa jeunesse (sa rencontre avec le général de Gaulle). Engagé dans […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trois questions à Jean-Pierre Mennessier, chargé de la veille mémorielle sur les sites de vente en ligne

12 janvier 2021

La nouvelle génération des porte-drapeaux du Souvenir Français

Depuis 1887, les comités du Souvenir Français sont dotés de drapeaux. Le drapeau du Comité des Abattoirs de Paris datant du début du XXème siècle est conservé au siège.

Comme ceux des associations d’anciens combattants, ces drapeaux sont portés par des « porte-drapeaux ».

Être porte-drapeau représente un exceptionnel engagement bénévole. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, les porte-drapeaux sont debout durant toute la cérémonie (qui dure quelquefois longtemps…) Ils sont « la France » et ils sont notre fierté associative.

Être porte-drapeau, c’est aussi une passion. Certains porte-drapeaux ont porté (ou portent) le drapeau pendant plusieurs décennies. Ils font notre admiration.

Mais la génération des porte-drapeaux est en déclin. Ils sont moins nombreux à avoir connu « la guerre ». Ils sont moins nombreux à s’engager.

Afin de renouveler la génération des porte-drapeaux, Le Souvenir Français a lancé une double opération.

Dans le Lot-et-Garonne

La première consiste à confier les drapeaux des comités du Souvenir Français à des jeunes. Aujourd’hui plus d’une centaine de jeunes ont été recrutés. Présents dans de nombreuses cérémonies, ils apportent la touche de la jeunesse et symbolisent le rajeunissement de notre association.

Cette première opération s’accompagne de deux initiatives complémentaires. Plusieurs délégations (Moselle ou Loire-Atlantique par exemple) ont fait réaliser des étendards de plus petite taille afin de les confier à des jeunes de 10 à 14 ans.

De véritables écoles de porte-drapeaux ont également été créées, comme c’est le cas dans les Pyrénées-Orientales.

La seconde opération consiste à déposer les drapeaux des associations d’anciens combattants, dissoutes dans les établissements scolaires afin de faire adopter le drapeau par des jeunes scolaires.

Les drapeaux déposés dans les établissements scolaires sont, dès lors, portés devant les monuments aux morts de la commune par des jeunes scolaires lors des deux principales cérémonies, le 8 mai et le 11 novembre.

Aujourd’hui, plus d’une centaine de drapeaux ont été déposés.

En 2021, plusieurs initiatives de dépôts sont programmées à Oyonnax, en Mayenne et en Seine-Maritime dans des collèges, lycées et écoles primaires.

Carte des drapeaux déposés en 2019 (violet) et en 2020 (orange)

Articles récents

L’agenda du mois

C’est demain : les 9 grandes initiatives proposées par le Souvenir Français pour 2021 1. Le 150e anniversaire de 1870 Le 28 janvier 1871, la France et l’Allemagne signaient un armistice qui mettait fin à la guerre. 1. Le recueil des 100 Un recueil de 100 hommes et femmes s’étant illustrés pendant la guerre de […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

Monument du mois

Le Souvenir Français dans la toponymie des rues de nos villes et villages. Près de 500 rues, places et ronds-points portent le nom du Souvenir Français. Ces baptêmes sont dus à la volonté des présidents de comité de donner à notre association une visibilité dans le paysage urbain. La rencontre entre un président de comité […]

Voir l'article >