Sous les projecteurs

30 avril 2020

Les activités traditionnelles du Souvenir Français sont fortement perturbées par le confinement ainsi que l’interdiction de rassemblement à l’issue du confinement.

Les comités et les délégations du Souvenir Français ont néanmoins su se mobiliser afin de soutenir les personnes fragiles mais aussi les médecins, infirmières, aides-soignants, ambulanciers…

Quelques exemples :

Le comité du Souvenir Français de Néoules, en partenariat avec la mairie, a invité les enfants du village à prendre leurs plus beaux crayons et dessiner un ou plusieurs héros de la crise sanitaire (médecins, infirmiers, ambulanciers, pharmaciens, pompiers, policiers, gendarmes, agents d’entretien, éboueurs, commerçants, etc.) 

Les dessins collectés dans une boîte à lettres dédiées à la mairie ou scannés par mail, ont été envoyés aux hôpitaux, casernes et commerces. 

Le comité du Souvenir Français de Gendrey a reçu un don de fleurs de la Jardinerie jurassienne de Dole. Le fleuriste, obligé de fermer pendant le confinement, ne voulait pas simplement jeter ses fleurs. Il en a fait don à l’hôpital de Dole ainsi qu’au Souvenir Français afin de fleurir les tombes de ceux qui sont « Mort pour la France ». 

Le délégué général du Souvenir Français pour le Costa Rica a répondu aux appels du gouvernement des Seychelles et du Costa Rica en faisant un don de plus de 7000 euros pour l’achat de kits de dépistage de Covid-19 et de matériel adéquat pour les soignants. 

Le délégué général du Souvenir Français pour la Slovaquie a proposé ses services pour aider les enseignants dans leurs efforts. Il se porte volontaire pour la constitution des devoirs pour la matière de l’allemand. 

Le délégué général du Haut-Rhina proposé un soutien de l’association en faveur du centre départemental de repos et de soins, d’un EHPAD ou d’un hôpital. Il a également proposé de mettre en berne les drapeaux afin d’honorer les victimes du département lourdement frappé par le virus et dont l’organisation des funérailles est retardé par le confinement.

La présidente du Souvenir Français de Roulans (Doubs), Noëlle André, est sortie de sa retraite pour se rendre disponible en tant qu’aide-soignante pour aider la lutte contre le virus. Résidant à Glamondans, elle met une heure pour rallier le centre hospitalier de Morteau où elle rend ses services depuis début avril. 

Un adhérent du Souvenir Français à Hong-Kong, Thibaud Sarrazin, a lancé un collectif Action Support France afin d’envoyer des masques depuis la Chine à la France. Avec cinq autres bénévoles français installés en Chine, ils ont réussi à collecter 110 millions de masques qui ont été envoyés en France début avril. Leur effort a fait l’objet d’un article dans Le Figaro.  (Télécharger)

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
26 mai 2020

Le 8 mai en Meurthe-et-Moselle

Télécharger le diaporama

Voir l'article >
5 mai 2020

Communiqué – le 8 mai 2020

Les cérémonies de la Journée Nationale du 8 mai seront cette année organisées dans un cadre confiné. Trois types de cérémonies auront lieu : – une cérémonie nationale à l’Arc de Triomphe, en présence du Président de la République, – des cérémonies dans les chefs-lieux de préfecture, en présence des Préfets, – des cérémonies dans les […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Communiqué – le 8 mai 2020

5 mai 2020

Les activités traditionnelles du Souvenir Français sont fortement perturbées par le confinement ainsi que l’interdiction de rassemblement à l’issue du confinement.

Les comités et les délégations du Souvenir Français ont néanmoins su se mobiliser afin de soutenir les personnes fragiles mais aussi les médecins, infirmières, aides-soignants, ambulanciers…

Quelques exemples :

Le comité du Souvenir Français de Néoules, en partenariat avec la mairie, a invité les enfants du village à prendre leurs plus beaux crayons et dessiner un ou plusieurs héros de la crise sanitaire (médecins, infirmiers, ambulanciers, pharmaciens, pompiers, policiers, gendarmes, agents d’entretien, éboueurs, commerçants, etc.) 

Les dessins collectés dans une boîte à lettres dédiées à la mairie ou scannés par mail, ont été envoyés aux hôpitaux, casernes et commerces. 

Le comité du Souvenir Français de Gendrey a reçu un don de fleurs de la Jardinerie jurassienne de Dole. Le fleuriste, obligé de fermer pendant le confinement, ne voulait pas simplement jeter ses fleurs. Il en a fait don à l’hôpital de Dole ainsi qu’au Souvenir Français afin de fleurir les tombes de ceux qui sont « Mort pour la France ». 

Le délégué général du Souvenir Français pour le Costa Rica a répondu aux appels du gouvernement des Seychelles et du Costa Rica en faisant un don de plus de 7000 euros pour l’achat de kits de dépistage de Covid-19 et de matériel adéquat pour les soignants. 

Le délégué général du Souvenir Français pour la Slovaquie a proposé ses services pour aider les enseignants dans leurs efforts. Il se porte volontaire pour la constitution des devoirs pour la matière de l’allemand. 

Le délégué général du Haut-Rhina proposé un soutien de l’association en faveur du centre départemental de repos et de soins, d’un EHPAD ou d’un hôpital. Il a également proposé de mettre en berne les drapeaux afin d’honorer les victimes du département lourdement frappé par le virus et dont l’organisation des funérailles est retardé par le confinement.

La présidente du Souvenir Français de Roulans (Doubs), Noëlle André, est sortie de sa retraite pour se rendre disponible en tant qu’aide-soignante pour aider la lutte contre le virus. Résidant à Glamondans, elle met une heure pour rallier le centre hospitalier de Morteau où elle rend ses services depuis début avril. 

Un adhérent du Souvenir Français à Hong-Kong, Thibaud Sarrazin, a lancé un collectif Action Support France afin d’envoyer des masques depuis la Chine à la France. Avec cinq autres bénévoles français installés en Chine, ils ont réussi à collecter 110 millions de masques qui ont été envoyés en France début avril. Leur effort a fait l’objet d’un article dans Le Figaro.  (Télécharger)

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
26 mai 2020

Le 8 mai en Meurthe-et-Moselle

Télécharger le diaporama

Voir l'article >
4 mai 2020

Trois questions à Michèle Périssère

Michèle Périssère est conservatrice en chef du musée du Service de santé des armées. 1. Alors que la France redécouvre l’importance de ses soignants, le musée du Service de santé des armées peut et doit « parler » aux Français. Comment et pourquoi ce musée a-t-il été créé ? L’histoire du musée du Service de santé des armées […]

Voir l'article >