Le monument du mois : Le Musée Paul Fontan

6 mai 2019

Le musée Paul Fontan à Aignan (Gers)

Né en 1880, Paul Fontan intègre l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1900, il est nommé sous-lieutenant en 1902, au sein du 157e Régiment d’Infanterie (RI), puis en 1904 lieutenant. A partir de 1908, Paul Fontan rentre dans la Gendarmerie, d’abord en Gendarmerie départementale, à Mauléon (anciennement dans les Basses-Pyrénées), puis en 1912, il rejoint le 2e bataillon du régiment d’infanterie de la Garde Républicaine. A partir de 1914, il est détaché volontaire au 99e RI pour toute la durée de la guerre. Il est nommé capitaine, à titre provisoire, en octobre 1914, puis commandant de compagnie la même année. Il est tué le 18 décembre 1914, à Fay, dans la Somme.

Déjà cité à l’ordre du 14e corps d’Armée en 1904, et décoré de la Médaille d’Honneur à deux reprises (bronze puis or) pour acte de courage et de dévouement, en 1904 et 1912, il est alors cité, à titre posthume, à l’ordre de l’Armée et fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Il est parrain de la 101e promotion (1996-1997) des Elèves officiers de Gendarmerie. Les casernes de Gendarmerie d’Aignan, où il est né, et de Villers-Bretonneux, où il est mort, ont été baptisées de son nom.

La municipalité d’Aignan a mis à disposition un espace de 50 m² dans le bâtiment de l’ancienne Gendarmerie, abritant également l’office de tourisme afin d’honorer la mémoire du capitaine Fontan en présentant sa correspondance, des documents et des photographies relatifs à son parcours. Par ailleurs, l’association « Paul Fontan, Mousquetaire du 20e siècle » a été créée dans le même village.

La Souvenir Français a apporté son soutien moral et financier pour la réalisation de ce musée, participant à l’aménagement des pièces d’exposition et à l’achat de vitrines. Par ailleurs, le président du comité du Souvenir Français de Chaulnes, Marcel Queyrat, a écrit, avec Bruno Etévé, maire de Fay, un ouvrage sur la vie du capitaine Fontan, « Paul Fontan, un Mousquetaire dans les tranchées de la Somme« 

Pour l’achat du livre, s’adresser à Roland SOUSBIES « Le Moussat » 32290 SABAZAN – briland@wanadoo.fr

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
6 juillet 2021

Monument du mois

Les monuments à la mémoire des combattants polonais de la Seconde Guerre mondiale dans le Doubs. Après l’invasion de la Pologne et son annexion par l’Allemagne nazie d’Hitler en septembre 1939, le général polonais Sikorski se réfugie en France avant de gagner Londres. Il appelle alors les combattants polonais à le rejoindre. L’armée polonaise reformée […]

Voir l'article >

On aime on soutient

Portrait de combattant : la mémoire à travers le témoignage Le Souvenir Français souhaite mettre en valeur chaque mois le témoignage d’un combattant. Pour le mois de juillet : portrait d’Emmanuel Laquière, ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale Emmanuel Laquière, au centre de la photo, lors des commémorations à Saint-Raphaël le 4 juin 2021 1- Quel âge […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

On aime on soutient

6 juillet 2021

Le musée Paul Fontan à Aignan (Gers)

Né en 1880, Paul Fontan intègre l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1900, il est nommé sous-lieutenant en 1902, au sein du 157e Régiment d’Infanterie (RI), puis en 1904 lieutenant. A partir de 1908, Paul Fontan rentre dans la Gendarmerie, d’abord en Gendarmerie départementale, à Mauléon (anciennement dans les Basses-Pyrénées), puis en 1912, il rejoint le 2e bataillon du régiment d’infanterie de la Garde Républicaine. A partir de 1914, il est détaché volontaire au 99e RI pour toute la durée de la guerre. Il est nommé capitaine, à titre provisoire, en octobre 1914, puis commandant de compagnie la même année. Il est tué le 18 décembre 1914, à Fay, dans la Somme.

Déjà cité à l’ordre du 14e corps d’Armée en 1904, et décoré de la Médaille d’Honneur à deux reprises (bronze puis or) pour acte de courage et de dévouement, en 1904 et 1912, il est alors cité, à titre posthume, à l’ordre de l’Armée et fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Il est parrain de la 101e promotion (1996-1997) des Elèves officiers de Gendarmerie. Les casernes de Gendarmerie d’Aignan, où il est né, et de Villers-Bretonneux, où il est mort, ont été baptisées de son nom.

La municipalité d’Aignan a mis à disposition un espace de 50 m² dans le bâtiment de l’ancienne Gendarmerie, abritant également l’office de tourisme afin d’honorer la mémoire du capitaine Fontan en présentant sa correspondance, des documents et des photographies relatifs à son parcours. Par ailleurs, l’association « Paul Fontan, Mousquetaire du 20e siècle » a été créée dans le même village.

La Souvenir Français a apporté son soutien moral et financier pour la réalisation de ce musée, participant à l’aménagement des pièces d’exposition et à l’achat de vitrines. Par ailleurs, le président du comité du Souvenir Français de Chaulnes, Marcel Queyrat, a écrit, avec Bruno Etévé, maire de Fay, un ouvrage sur la vie du capitaine Fontan, « Paul Fontan, un Mousquetaire dans les tranchées de la Somme« 

Pour l’achat du livre, s’adresser à Roland SOUSBIES « Le Moussat » 32290 SABAZAN – briland@wanadoo.fr

Articles récents

21 avril 2021

Message du Président Général Serge Barcellini suite au décès de Monsieur René Randrianja

Mesdames, Messieurs, Cher(e) ami(e), J’ai l’immense tristesse de vous faire part de la disparition brutale de René Randrianja dimanche dernier. René Randrianja avait rejoint notre conseil d’administration en septembre 2019. Il avait été président du CA de l’Association des anciens des Lycées Français du Monde. Il était un jeune homme plein d’avenir, il se plaisait […]

Voir l'article >
17 mars 2021

Les femmes, l’avenir du Souvenir Français

Discours du Président Général Serge Barcellini, lors de l’inauguration de l’exposition du musée de la Cour d’Or de Metz sur Marie Sautet. Le Souvenir Français n’a pas dans ses habitudes d’inscrire des actions dans la Journée internationale des droits des femmes. Notre agenda mémoriel est le plus souvent celui des 1er et 2 novembre – […]

Voir l'article >
29 janvier 2021

Le Souvenir Français et le rapport de Benjamin Stora au président de la République

A la recherche des Morts pour la France Mais où sont passés les Morts pour la France ? Dans les 157 pages du rapport de Benjamin Stora consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie, cette expression n’est pas à l’ordre jour. Elle n’est présente qu’à trois reprises, deux fois dans des […]

Voir l'article >
6 juillet 2021

Monument du mois

Les monuments à la mémoire des combattants polonais de la Seconde Guerre mondiale dans le Doubs. Après l’invasion de la Pologne et son annexion par l’Allemagne nazie d’Hitler en septembre 1939, le général polonais Sikorski se réfugie en France avant de gagner Londres. Il appelle alors les combattants polonais à le rejoindre. L’armée polonaise reformée […]

Voir l'article >

L’œil de l’Historien

Frédéric Guelton, L’alliance avec la Pologne dans la diplomatie et la stratégie françaises après la Première Guerre mondiale Colonel (er) ancien chef du département de l’Armée de Terre au service historique de la Défense et ancien rédacteur en chef de la revue historique des Armées. Membre du Conseil scientifique de la Mission du centenaire de […]

Voir l'article >