Le monument du mois : Le Musée Paul Fontan

6 mai 2019

Le musée Paul Fontan à Aignan (Gers)

Né en 1880, Paul Fontan intègre l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1900, il est nommé sous-lieutenant en 1902, au sein du 157e Régiment d’Infanterie (RI), puis en 1904 lieutenant. A partir de 1908, Paul Fontan rentre dans la Gendarmerie, d’abord en Gendarmerie départementale, à Mauléon (anciennement dans les Basses-Pyrénées), puis en 1912, il rejoint le 2e bataillon du régiment d’infanterie de la Garde Républicaine. A partir de 1914, il est détaché volontaire au 99e RI pour toute la durée de la guerre. Il est nommé capitaine, à titre provisoire, en octobre 1914, puis commandant de compagnie la même année. Il est tué le 18 décembre 1914, à Fay, dans la Somme.

Déjà cité à l’ordre du 14e corps d’Armée en 1904, et décoré de la Médaille d’Honneur à deux reprises (bronze puis or) pour acte de courage et de dévouement, en 1904 et 1912, il est alors cité, à titre posthume, à l’ordre de l’Armée et fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Il est parrain de la 101e promotion (1996-1997) des Elèves officiers de Gendarmerie. Les casernes de Gendarmerie d’Aignan, où il est né, et de Villers-Bretonneux, où il est mort, ont été baptisées de son nom.

La municipalité d’Aignan a mis à disposition un espace de 50 m² dans le bâtiment de l’ancienne Gendarmerie, abritant également l’office de tourisme afin d’honorer la mémoire du capitaine Fontan en présentant sa correspondance, des documents et des photographies relatifs à son parcours. Par ailleurs, l’association « Paul Fontan, Mousquetaire du 20e siècle » a été créée dans le même village.

La Souvenir Français a apporté son soutien moral et financier pour la réalisation de ce musée, participant à l’aménagement des pièces d’exposition et à l’achat de vitrines. Par ailleurs, le président du comité du Souvenir Français de Chaulnes, Marcel Queyrat, a écrit, avec Bruno Etévé, maire de Fay, un ouvrage sur la vie du capitaine Fontan, « Paul Fontan, un Mousquetaire dans les tranchées de la Somme« 

Pour l’achat du livre, s’adresser à Roland SOUSBIES « Le Moussat » 32290 SABAZAN – briland@wanadoo.fr

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le monument du mois : Le Musée Paul Fontan

6 mai 2019

Le musée Paul Fontan à Aignan (Gers)

Né en 1880, Paul Fontan intègre l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1900, il est nommé sous-lieutenant en 1902, au sein du 157e Régiment d’Infanterie (RI), puis en 1904 lieutenant. A partir de 1908, Paul Fontan rentre dans la Gendarmerie, d’abord en Gendarmerie départementale, à Mauléon (anciennement dans les Basses-Pyrénées), puis en 1912, il rejoint le 2e bataillon du régiment d’infanterie de la Garde Républicaine. A partir de 1914, il est détaché volontaire au 99e RI pour toute la durée de la guerre. Il est nommé capitaine, à titre provisoire, en octobre 1914, puis commandant de compagnie la même année. Il est tué le 18 décembre 1914, à Fay, dans la Somme.

Déjà cité à l’ordre du 14e corps d’Armée en 1904, et décoré de la Médaille d’Honneur à deux reprises (bronze puis or) pour acte de courage et de dévouement, en 1904 et 1912, il est alors cité, à titre posthume, à l’ordre de l’Armée et fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Il est parrain de la 101e promotion (1996-1997) des Elèves officiers de Gendarmerie. Les casernes de Gendarmerie d’Aignan, où il est né, et de Villers-Bretonneux, où il est mort, ont été baptisées de son nom.

La municipalité d’Aignan a mis à disposition un espace de 50 m² dans le bâtiment de l’ancienne Gendarmerie, abritant également l’office de tourisme afin d’honorer la mémoire du capitaine Fontan en présentant sa correspondance, des documents et des photographies relatifs à son parcours. Par ailleurs, l’association « Paul Fontan, Mousquetaire du 20e siècle » a été créée dans le même village.

La Souvenir Français a apporté son soutien moral et financier pour la réalisation de ce musée, participant à l’aménagement des pièces d’exposition et à l’achat de vitrines. Par ailleurs, le président du comité du Souvenir Français de Chaulnes, Marcel Queyrat, a écrit, avec Bruno Etévé, maire de Fay, un ouvrage sur la vie du capitaine Fontan, « Paul Fontan, un Mousquetaire dans les tranchées de la Somme« 

Pour l’achat du livre, s’adresser à Roland SOUSBIES « Le Moussat » 32290 SABAZAN – briland@wanadoo.fr

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >