Les monuments du mois

29 janvier 2020

Le Souvenir Français a participé à la création de deux monuments honorant les légionnaires

Le mémorial du 2e régiment étranger d’infanterie à Nîmes

Le 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) est l’un des deux régiments d’infanterie de la Légion étrangère au sein de la 6e brigade légère blindée. Il a été créé en 1841 et est basé à Nîmes.

En 2013, la création d’un monument a été mise en œuvre afin de rendre hommage aux soldats du 2e REI « Morts pour la France ».

 Sur le Mémorial figurent tous les noms des officiers, sous-officiers et légionnaires « Morts pour la France » depuis la création du régiment. Le recensement a été effectué par le Major Jean-Michel Houssin qui a travaillé pendant deux ans dans les archives du régiment afin de compiler la liste de 11 900 noms.

Le Souvenir Français a participé financièrement à la réalisation de ce monument qui a été inauguré en 2014. En 2020, Le Souvenir Français accorde une nouvelle subvention afin de participer à l’entretien du mémorial.  

Une stèle commémorative en hommage aux soldats de la Légion étrangère

Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, la municipalité de Regnéville-sur-Meuse a rendu hommage au Régiment de Marche de la Légion étrangère (RMLE) qui a participé à la reprise de la commune les 20 et 21 août 1917. 

La stèle en pierre d’Euville a été inaugurée en 2017, cent ans après que les soldats du Régiment de Marche de la Légion étrangère du colonel Rollet se soient illustrés lors de ces combats. La stèle rend également hommage à tous les étrangers « Morts pour la France ».

Cette initiative a été soutenue par le comité du Souvenir Français de Dun-sur-Meuse.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
18 février 2020

Vernissage de l’exposition : Le flambeau du souvenir

Du 13 février au 13 mars 2020, Le Souvenir Français présente dans ses locaux une exposition photographique d’Alioune Bâ. 350 000 Africains issus des colonies subsahariennes ont combattu pour la France lors de la Seconde Guerre mondiale, s’illustrant, notamment, lors du débarquement de Provence. Ils furent également engagés lors des guerres d’Indochine et d’Algérie avant […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
29 janvier 2020

L’Agenda du président général

Lundi 27 janvier, participation aux cérémonies du 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Mercredi 29 janvier, participation au dîner du Conseil de coordination des organisation arméniennes de France. Mercredi 29 janvier, réunion de travail avec le sénateur Olivier Jacquin pour la mise en œuvre du projet éco-mémoriel de plantation de séquoias le long […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L’Agenda du président général

29 janvier 2020
Réunion avec le futur président du comité du Souvenir Français de Sciences-Po Paris le 27 janvier 2020.

Le Souvenir Français a participé à la création de deux monuments honorant les légionnaires

Le mémorial du 2e régiment étranger d’infanterie à Nîmes

Le 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) est l’un des deux régiments d’infanterie de la Légion étrangère au sein de la 6e brigade légère blindée. Il a été créé en 1841 et est basé à Nîmes.

En 2013, la création d’un monument a été mise en œuvre afin de rendre hommage aux soldats du 2e REI « Morts pour la France ».

 Sur le Mémorial figurent tous les noms des officiers, sous-officiers et légionnaires « Morts pour la France » depuis la création du régiment. Le recensement a été effectué par le Major Jean-Michel Houssin qui a travaillé pendant deux ans dans les archives du régiment afin de compiler la liste de 11 900 noms.

Le Souvenir Français a participé financièrement à la réalisation de ce monument qui a été inauguré en 2014. En 2020, Le Souvenir Français accorde une nouvelle subvention afin de participer à l’entretien du mémorial.  

Une stèle commémorative en hommage aux soldats de la Légion étrangère

Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, la municipalité de Regnéville-sur-Meuse a rendu hommage au Régiment de Marche de la Légion étrangère (RMLE) qui a participé à la reprise de la commune les 20 et 21 août 1917. 

La stèle en pierre d’Euville a été inaugurée en 2017, cent ans après que les soldats du Régiment de Marche de la Légion étrangère du colonel Rollet se soient illustrés lors de ces combats. La stèle rend également hommage à tous les étrangers « Morts pour la France ».

Cette initiative a été soutenue par le comité du Souvenir Français de Dun-sur-Meuse.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
18 février 2020

Vernissage de l’exposition : Le flambeau du souvenir

Du 13 février au 13 mars 2020, Le Souvenir Français présente dans ses locaux une exposition photographique d’Alioune Bâ. 350 000 Africains issus des colonies subsahariennes ont combattu pour la France lors de la Seconde Guerre mondiale, s’illustrant, notamment, lors du débarquement de Provence. Ils furent également engagés lors des guerres d’Indochine et d’Algérie avant […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>
29 janvier 2020

Sous les projecteurs

La sauvegarde des tombes des légionnaires : un exemple Le Comité du Souvenir Français de Villeneuve-sur-Lot a remis en état la tombe d’un ancien légionnaire Marcel Le Menn qui a bien servi la France d’avril 1945 à octobre 1961. Marcel Le Menn s’est engagé dans la Légion étrangère le 25 avril 1945, pour cinq ans, sous […]

Voir l'article >