Il y a 150 ans (mai-août 2021)

25 mai 2021

Le 18 février à Belfort (90), visite à l’occasion de l’anniversaire du siège de Belfort de la ministère déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens-combattants.

Une cérémonie, en présence du porte-drapeau du Souvenir Français, a eu lieu au cimetière des Mobiles, durant laquelle le Délégué Général du Souvenir Français a présenté à la ministre l’histoire du cimetière, puis à la citadelle.

L’association Belfort 1870-1871 a également participé à cette visite en associant les deux associations de reconstitution historique les Arquebusiers de l’Est et La Courbière. Le président, Nicolas Vignos, a présenté le déroulement du siège à Mme la ministre et participé à la cérémonie de la citadelle.

Le 27 février, inauguration de l’exposition du Souvenir Français « 1870-1871 : une guerre oubliée » à Saint-André-de-Boëge (74), en présence de Michel Flahaut, Délégué Général du Souvenir Français de Haute-Savoie, Jordi Eche-Puig, directeur départemental de l’ONACVG, Jean-François Bocquet, Gaston Ruhin, commandant Samuel Millers de la brigade de gendarmerie de Boëge et Didier Dutailly, historien.

Du 15 mars au 9 mai, l’exposition « 1870 1871 : la guerre franco-prussienne à Saint Mandé » a été présentée dans le hall de l’hôpital Bégin avec le soutien de l’Institut Pasteur et de la ville de Saint-Mandé.

Le 20 mars, un hommage a été rendu à deux soldats restitués ; Mobile Ebrard (1870-1871) et du Brigadier Dudreuilh (1914-1918). Leurs familles ont accepté que le comité de Bergerac avec la Société d’entraide de la Médaille militaire dépose une plaque sur leur tombeau.

16 drapeaux étaient présents ainsi que les familles et les autorités : le Conseiller départemental M. Magne, la sénatrice Mme Varaillas, Mme O. Chaigneau, Maire des Lèches, à la Conseillère départementale Mme Capelle, le sénateur S. Mérillou et le colonel (er) Dudreuilh.

Le 25 mars, un échange organisé par l’association Belfort 1870-1871 a eu lieu entre le dessinateur Marc Armspach dit « Marko » qui travaille sur le projet d’exposition itinérante consacrée au siège de Belfort de 1870-1871 (qui devrait voir le jour bientôt) et Nicolas Vignos, président de l’association.

A cette occasion, le dessinateur a réalisé une aquarelle de Denfert-Rochereau.

Le 30 mars, cérémonie à Saint-Augustin (17) devant le cénotaphe de Justin-Elie Leclerc, soldat mort le 26 février 1871 à la suite de ses blessures, organisée par le comité local du Souvenir Français.

Le 9 mai à Baisieux (59), présentation de l’exposition du Souvenir Français à la mairie de Baisieux. L’exposition sera visitée également par les scolaires de la commune.

Le 10 mai, à Bollène (84), à l’initiative du Souvenir Français, la plaque en mémoire des soldats morts pendant la guerre de 1870-1871, située à la mairie de Bollène, a été complétée par une nouvelle ; quatre noms étaient manquants.

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Il y a 150 ans (mai-août 2021)

25 mai 2021

Le 18 février à Belfort (90), visite à l’occasion de l’anniversaire du siège de Belfort de la ministère déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens-combattants.

Une cérémonie, en présence du porte-drapeau du Souvenir Français, a eu lieu au cimetière des Mobiles, durant laquelle le Délégué Général du Souvenir Français a présenté à la ministre l’histoire du cimetière, puis à la citadelle.

L’association Belfort 1870-1871 a également participé à cette visite en associant les deux associations de reconstitution historique les Arquebusiers de l’Est et La Courbière. Le président, Nicolas Vignos, a présenté le déroulement du siège à Mme la ministre et participé à la cérémonie de la citadelle.

Le 27 février, inauguration de l’exposition du Souvenir Français « 1870-1871 : une guerre oubliée » à Saint-André-de-Boëge (74), en présence de Michel Flahaut, Délégué Général du Souvenir Français de Haute-Savoie, Jordi Eche-Puig, directeur départemental de l’ONACVG, Jean-François Bocquet, Gaston Ruhin, commandant Samuel Millers de la brigade de gendarmerie de Boëge et Didier Dutailly, historien.

Du 15 mars au 9 mai, l’exposition « 1870 1871 : la guerre franco-prussienne à Saint Mandé » a été présentée dans le hall de l’hôpital Bégin avec le soutien de l’Institut Pasteur et de la ville de Saint-Mandé.

Le 20 mars, un hommage a été rendu à deux soldats restitués ; Mobile Ebrard (1870-1871) et du Brigadier Dudreuilh (1914-1918). Leurs familles ont accepté que le comité de Bergerac avec la Société d’entraide de la Médaille militaire dépose une plaque sur leur tombeau.

16 drapeaux étaient présents ainsi que les familles et les autorités : le Conseiller départemental M. Magne, la sénatrice Mme Varaillas, Mme O. Chaigneau, Maire des Lèches, à la Conseillère départementale Mme Capelle, le sénateur S. Mérillou et le colonel (er) Dudreuilh.

Le 25 mars, un échange organisé par l’association Belfort 1870-1871 a eu lieu entre le dessinateur Marc Armspach dit « Marko » qui travaille sur le projet d’exposition itinérante consacrée au siège de Belfort de 1870-1871 (qui devrait voir le jour bientôt) et Nicolas Vignos, président de l’association.

A cette occasion, le dessinateur a réalisé une aquarelle de Denfert-Rochereau.

Le 30 mars, cérémonie à Saint-Augustin (17) devant le cénotaphe de Justin-Elie Leclerc, soldat mort le 26 février 1871 à la suite de ses blessures, organisée par le comité local du Souvenir Français.

Le 9 mai à Baisieux (59), présentation de l’exposition du Souvenir Français à la mairie de Baisieux. L’exposition sera visitée également par les scolaires de la commune.

Le 10 mai, à Bollène (84), à l’initiative du Souvenir Français, la plaque en mémoire des soldats morts pendant la guerre de 1870-1871, située à la mairie de Bollène, a été complétée par une nouvelle ; quatre noms étaient manquants.

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >