Hommage aux Présidents de la République le 14 juillet

2 juillet 2020

Depuis trois ans, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat.

Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait accordé sa grâce au capitaine Dreyfus, celui aussi qui avait signé la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association, ce président de la « Belle Epoque » fut l’homme de la reconnaissance de notre association. Le 14 octobre 1944, le général de Gaulle alors président du Conseil confirmait ce haut patronage qu’aucun Président ne remit jamais en cause.

Ce choix est aussi celui d’une certaine idée de la France. Ces Présidents ont chacun leur personnalité, leur tempérament, leur caractère, leurs contrastes. Même si certains ont laissé dans notre récit national des pages d’ombre, aucun ne fait mauvaise figure dans notre histoire. Aucun n’est sorti du hasard, de l’improvisation. Tous ont incarné la continuité de l’Etat.

Le Souvenir Français a souhaité leur rendre hommage. A cette fin, il organise autour du 14 juillet, une simple cérémonie. A l’occasion du 150e anniversaire de la guerre de 1870, un hommage sera également rendu à Louis-Napoléon Bonaparte dans la chapelle Saint-Michel, de Farnborough, Angleterre où il est inhumé. 2020 marquera également la première cérémonie à la mémoire de Jacques Chirac disparu en septembre 2019.

Ce geste permet à un grand nombre de citoyens de connaître la diversité de ceux qui ont incarné la France. Un geste aussi qui renforcera la volonté du Souvenir Français d’être la grande association mémorielle dont la Nation républicaine a ardemment besoin.

Lieux d’inhumation des Présidents de la République

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
13 août 2020

3 question à Danielle Paulin

Danielle PAULIN est Présidente du comité du Souvenir Français de Machecoul-Legé. 1/ La guerre de 1870/1871 a eu des conséquences importantes que l’on connaît bien dans l’Est de la France mais moins dans le reste du territoire. Quel a été son impact en Loire-Atlantique et plus particulièrement dans les cantons de Machecoul et Legé ? […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

3 questions à Pascal Solofrizzo

Pascal SOLOFRIZZO est le Délégué Général du Souvenir Français de la Meurthe-et-Moselle 1/ La guerre de 1870/1871 est un moment fort dans l’histoire de l’Est de la France. Quel a été son impact plus particulièrement dans votre territoire ? Il y a eu tout d’abord un impact avant les combats car dès le début de […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

3 questions à Pascal Solofrizzo

13 août 2020

Depuis trois ans, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat.

Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait accordé sa grâce au capitaine Dreyfus, celui aussi qui avait signé la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association, ce président de la « Belle Epoque » fut l’homme de la reconnaissance de notre association. Le 14 octobre 1944, le général de Gaulle alors président du Conseil confirmait ce haut patronage qu’aucun Président ne remit jamais en cause.

Ce choix est aussi celui d’une certaine idée de la France. Ces Présidents ont chacun leur personnalité, leur tempérament, leur caractère, leurs contrastes. Même si certains ont laissé dans notre récit national des pages d’ombre, aucun ne fait mauvaise figure dans notre histoire. Aucun n’est sorti du hasard, de l’improvisation. Tous ont incarné la continuité de l’Etat.

Le Souvenir Français a souhaité leur rendre hommage. A cette fin, il organise autour du 14 juillet, une simple cérémonie. A l’occasion du 150e anniversaire de la guerre de 1870, un hommage sera également rendu à Louis-Napoléon Bonaparte dans la chapelle Saint-Michel, de Farnborough, Angleterre où il est inhumé. 2020 marquera également la première cérémonie à la mémoire de Jacques Chirac disparu en septembre 2019.

Ce geste permet à un grand nombre de citoyens de connaître la diversité de ceux qui ont incarné la France. Un geste aussi qui renforcera la volonté du Souvenir Français d’être la grande association mémorielle dont la Nation républicaine a ardemment besoin.

Lieux d’inhumation des Présidents de la République

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>

3 question à Danielle Paulin

Danielle PAULIN est Présidente du comité du Souvenir Français de Machecoul-Legé. 1/ La guerre de 1870/1871 a eu des conséquences importantes que l’on connaît bien dans l’Est de la France mais moins dans le reste du territoire. Quel a été son impact en Loire-Atlantique et plus particulièrement dans les cantons de Machecoul et Legé ? […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

3 questions à Jean-François Decraene

Jean-François DECRAENE est historien. 1/ Vous publiez aux éditions Librairie des Musées plusieurs guides sur les lieux de mémoire de la guerre de 1870/1871 en Île-de-France en partenariat avec Le Souvenir Français. Les guides ne recenseront pas seulement les tombes et les monuments aux morts de 1870 mais également les lieux de bataille, les noms […]

Voir l'article >