Hommage à Mélanie Lemée

31 juillet 2020

Entre les policiers/gendarmes et l’opinion publique les phases d’amour et de contestation se succèdent rapidement. Hier pendant le confinement tout était amour, aujourd’hui, à la suite de l’assassinat aux Etats-Unis de Georges Floyd tout est racisme.

Et pendant ce temps des policiers et des gendarmes meurent simplement en faisant leur travail afin de défendre notre société.

Mélanie Lemée a été tuée par un conducteur drogué et sans permis le 4 juillet 2020. Mélanie Lemée était âgée de 26 ans. Entrée en gendarmerie en 2014, elle avait rejoint l’école de sous-officiers de Tulle en 2015 avant d’être affectée à la brigade de proximité d’Aiguillon en 2016.

Mélanie Lemée était une grande sportive. Membre de l’équipe de France militaire de Judoka elle avait été deux fois championne de France militaire. Le Souvenir Français connaissait bien Mélanie Lemée qui avait participé au tournoi de judo « Rhin et Danube » organisé chaque année par la délégation de l’Orne à Carrouges. Un hommage lui sera rendu lors du challenge 2021 et une épreuve féminine sera récompensée par un prix portant son nom.

Notre association, comme la France toute entière, rend hommage à Mélanie Lemée. Son engagement rappelle une nouvelle fois que la France a ardemment besoin d’hommes et de femmes qui partagent les valeurs républicaines et qui savent dépasser leur destin individuel au profit de celui de la Nation.

Mélanie Lemée est une héroïne des temps modernes. Un temps où se côtoient ceux qui croient en un avenir en commun et ceux qui contribuent à la déchéance de notre société.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>
13 août 2020

3 question à Danielle Paulin

Danielle PAULIN est Présidente du comité du Souvenir Français de Machecoul-Legé. 1/ La guerre de 1870/1871 a eu des conséquences importantes que l’on connaît bien dans l’Est de la France mais moins dans le reste du territoire. Quel a été son impact en Loire-Atlantique et plus particulièrement dans les cantons de Machecoul et Legé ? […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

3 questions à Pascal Solofrizzo

Pascal SOLOFRIZZO est le Délégué Général du Souvenir Français de la Meurthe-et-Moselle 1/ La guerre de 1870/1871 est un moment fort dans l’histoire de l’Est de la France. Quel a été son impact plus particulièrement dans votre territoire ? Il y a eu tout d’abord un impact avant les combats car dès le début de […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

3 questions à Pascal Solofrizzo

13 août 2020

Entre les policiers/gendarmes et l’opinion publique les phases d’amour et de contestation se succèdent rapidement. Hier pendant le confinement tout était amour, aujourd’hui, à la suite de l’assassinat aux Etats-Unis de Georges Floyd tout est racisme.

Et pendant ce temps des policiers et des gendarmes meurent simplement en faisant leur travail afin de défendre notre société.

Mélanie Lemée a été tuée par un conducteur drogué et sans permis le 4 juillet 2020. Mélanie Lemée était âgée de 26 ans. Entrée en gendarmerie en 2014, elle avait rejoint l’école de sous-officiers de Tulle en 2015 avant d’être affectée à la brigade de proximité d’Aiguillon en 2016.

Mélanie Lemée était une grande sportive. Membre de l’équipe de France militaire de Judoka elle avait été deux fois championne de France militaire. Le Souvenir Français connaissait bien Mélanie Lemée qui avait participé au tournoi de judo « Rhin et Danube » organisé chaque année par la délégation de l’Orne à Carrouges. Un hommage lui sera rendu lors du challenge 2021 et une épreuve féminine sera récompensée par un prix portant son nom.

Notre association, comme la France toute entière, rend hommage à Mélanie Lemée. Son engagement rappelle une nouvelle fois que la France a ardemment besoin d’hommes et de femmes qui partagent les valeurs républicaines et qui savent dépasser leur destin individuel au profit de celui de la Nation.

Mélanie Lemée est une héroïne des temps modernes. Un temps où se côtoient ceux qui croient en un avenir en commun et ceux qui contribuent à la déchéance de notre société.

Articles récents

" alt="" class="img-fluid"/>

3 question à Danielle Paulin

Danielle PAULIN est Présidente du comité du Souvenir Français de Machecoul-Legé. 1/ La guerre de 1870/1871 a eu des conséquences importantes que l’on connaît bien dans l’Est de la France mais moins dans le reste du territoire. Quel a été son impact en Loire-Atlantique et plus particulièrement dans les cantons de Machecoul et Legé ? […]

Voir l'article >
" alt="" class="img-fluid"/>

3 questions à Jean-François Decraene

Jean-François DECRAENE est historien. 1/ Vous publiez aux éditions Librairie des Musées plusieurs guides sur les lieux de mémoire de la guerre de 1870/1871 en Île-de-France en partenariat avec Le Souvenir Français. Les guides ne recenseront pas seulement les tombes et les monuments aux morts de 1870 mais également les lieux de bataille, les noms […]

Voir l'article >