Billet d’humeur du Président Général

1 juin 2021

La France « recordman » mondial des journées commémoratives

Le député du Val d’Oise, Aurélien Taché, propose la création d’un nouveau jour férié national le 10 mai afin de rendre hommage aux esclaves ! Cette proposition viendrait renforcer le record mondial détenu par la France dans le domaine des journées nationales commémoratives.
17 journées commémoratives sont en effet inscrites au calendrier national. Un tableau permettra à chacun de s’y retrouver et de décrypter la situation. Cliquer ICI.

Concernant les dates d’instauration de ces journées :

– 4 journées ont été créées entre 1881 et 1981 (en 100 ans)

– 13 journées ont été créées entre 1981 et 2020 (en 40 ans)

Deux remarques complémentaires : jusqu’en 1958, la création des journées était du ressort des seuls parlementaires; depuis 1959, le Président de la République peut lui aussi instaurer une journée commémorative. Le Général de Gaulle avait pris la décision de donner au Président ce rôle central afin de limiter les créations. Il n’avait pas anticipé ce que feraient ses successeurs…

Concernant l’importance des journées :


Le niveau des journées est en pleine évolution. Alors que jusqu’en 1981 les journées concernaient l’ensemble des communes de France (à qui il était demandé d’organiser une cérémonie), depuis 1981 les maires sont incités à organiser les cérémonies mais la décision est de leur ressort. De nombreuses « journées » ne sont organisées que dans les seuls chefs-lieux de département.

Concernant les dates choisies pour organiser ces journées :


Jusqu’en 1981, toutes les dates sont des dates historiques. Depuis 1981, une partie importante des dates sont « administratives » (date du débat parlementaire, date d’une inauguration…).

Une constatation donc : alors que la journée commémorative nationale était créée afin de rassembler le plus grand nombre de Français autour de leur histoire, elle est désormais une réponse apportée par la Président de la République et/ou les parlementaires à une demande d’un secteur de l’opinion publique.


Or, trop de journées nationales tuent les journées nationales !

Il est temps d’abandonner notre statut de « recordman » !   

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Billet d’humeur du Président Général

1 juin 2021

La France « recordman » mondial des journées commémoratives

Le député du Val d’Oise, Aurélien Taché, propose la création d’un nouveau jour férié national le 10 mai afin de rendre hommage aux esclaves ! Cette proposition viendrait renforcer le record mondial détenu par la France dans le domaine des journées nationales commémoratives.
17 journées commémoratives sont en effet inscrites au calendrier national. Un tableau permettra à chacun de s’y retrouver et de décrypter la situation. Cliquer ICI.

Concernant les dates d’instauration de ces journées :

– 4 journées ont été créées entre 1881 et 1981 (en 100 ans)

– 13 journées ont été créées entre 1981 et 2020 (en 40 ans)

Deux remarques complémentaires : jusqu’en 1958, la création des journées était du ressort des seuls parlementaires; depuis 1959, le Président de la République peut lui aussi instaurer une journée commémorative. Le Général de Gaulle avait pris la décision de donner au Président ce rôle central afin de limiter les créations. Il n’avait pas anticipé ce que feraient ses successeurs…

Concernant l’importance des journées :


Le niveau des journées est en pleine évolution. Alors que jusqu’en 1981 les journées concernaient l’ensemble des communes de France (à qui il était demandé d’organiser une cérémonie), depuis 1981 les maires sont incités à organiser les cérémonies mais la décision est de leur ressort. De nombreuses « journées » ne sont organisées que dans les seuls chefs-lieux de département.

Concernant les dates choisies pour organiser ces journées :


Jusqu’en 1981, toutes les dates sont des dates historiques. Depuis 1981, une partie importante des dates sont « administratives » (date du débat parlementaire, date d’une inauguration…).

Une constatation donc : alors que la journée commémorative nationale était créée afin de rassembler le plus grand nombre de Français autour de leur histoire, elle est désormais une réponse apportée par la Président de la République et/ou les parlementaires à une demande d’un secteur de l’opinion publique.


Or, trop de journées nationales tuent les journées nationales !

Il est temps d’abandonner notre statut de « recordman » !   

Articles récents

18 mars 2022

Le Monument funéraire du sergent pilote André Louis TACHARD, « Mort pour la France » est menacé : il va être vendu aux enchères

  L’Hôtel des ventes de Montpellier propose la vente aux enchères, le 26 mars 2022, de quatre-vingts objets de la collection Jeanne TACHARD, dont le monument funéraire installé sur la sépulture d’André Louis TACHARD, située au cimetière du Montparnasse à Paris. André Louis TACHARD, architecte avant sa mobilisation en 1914, sergent pilote au 2e Groupe […]

Voir l'article >
25 février 2022

La mémoire de la guerre d’Algérie. Comment bien refermer la boite à chagrin ?

Le 27 août 1961, évoquant la guerre d’Algérie, le général de Gaulle confia à Hervé Alphand « il faut nous débarrasser de cette boite à chagrin où nous engloutissons pour rien nos énergies et qui nous attire toutes sortes de difficultés sur tous les plans. »

Voir l'article >
3 février 2022

Communiqué du Président général du Souvenir Français

La vandalisation des monuments dans les départements d’Outre-Mer se poursuit. Lorsque le monument de Joséphine de Beauharnais a été décapité, la majorité des Français sont restés silencieux. Elle était la première épouse de « l’horrible » Napoléon qui avait rétabli l’esclavage. Lorsque le monument de Schoelcher a été vandalisé, la majorité des Français sont restés silencieux. Qui […]

Voir l'article >
17 mars 2021

La revue du Souvenir Français

Vous n’êtes pas abonnés à la revue nationale mais certains textes ou articles vous intéressent ? Tous les trimestres, nous vous indiquons le sommaire de la revue à paraître (Janvier, avril, juillet et octobre). Si vous souhaitez la recevoir occasionnellement sans vous abonner, après avoir repéré un article qui vous plaisait, vous pouvez la commander […]

Voir l'article >
22 juin 2022

Sous les projecteurs

En juillet, Le Souvenir Français souhaite mettre en lumière l’année 1942, une année tragique et une année d’espérance. 1 – Un hommage aux victimes du Vel d’Hiv Le 15 mai 2022, Le Président général du Souvenir Français et le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, secrétaire général du Souvenir Français se sont rendus au cimetière […]

Voir l'article >

Agenda du mois

Comme tous les ans depuis 2017, Le Souvenir Français rend hommage aux Présidents de la République décédés. Ce choix est d’abord celui d’une association placée sous le haut patronage de ceux qui incarnent l’Etat. Le 1er février 1906, le Président Emile Loubet signe le décret reconnaissant l’utilité publique du Souvenir Français. Ce Président qui avait […]

Voir l'article >