La remise du prix littéraire de la Résistance

Le Souvenir Français a remis le prix littéraire de la Résistance le 6 novembre 2019 dans les salons de Boffrand du Palais du Luxembourg.

Ce prix d’une valeur de 1 500 € a été créé en 1961 par le Comité d’Action de la Résistance (CAR) né en 1948 de l’initiative de résistants. Il a pour objectif de récompenser un ouvrage pour ses qualités littéraires et historiques sur la Résistance, la France Libre et la déportation. Le Souvenir Français, héritier du CAR, depuis 2016 pérennise le prix littéraire qui se veut un encouragement aux travaux historiques.

Le jury composé de résistants, d’historiens, d’enseignants et d’universitaires, coprésidé par Pierre Morel, président honoraire du CAR, et de Vladimir Trouplin, conservateur du musée de l’Ordre de la Libération, se réunit traditionnellement début septembre.

Il a décidé cette année de remettre le prix à l’ouvrage de Alain QUELLA-VILLEGER, France Bloch-Sérazin, une femme en résistance (1913-1943), éditions des femmes Antoinette Fouque, 2019.

 

Deux mentions ont été attribuées pour les livres suivants :

François Broche, La Cathédrale des sables, Bir Hakeim, Belin, 2019

Fabrice Grenard, La traque des résistants, Tallandier, 2019

 

Cette cérémonie fut un moment de partage et d’émotion en présence du drapeau du Comité d’Action de la Résistance, porté par les élèves de la classe UPE2A du collège-lycée Jacques Decour, Pierre Morel, ancien résistant et la sénatrice Catherine Dumas.

Télécharger le message du premier ministre lu par son représentant le Commissaire en chef de 1ère classe Luc Berregard

Retour aux actualités