Sous les projecteurs

Le 11 novembre 2019, le Président de la République Emmanuel Macron inaugura le monument sur lequel seront inscrits les 548 noms des combattants « Mort pour la France » dans les Opérations Extérieures (OPEX) auxquelles a participé notre pays depuis 1969.

Les 3 et 4 novembre, Le Souvenir Français déposera un « Rosier de la Mémoire » sur 440 tombes de combattants[1].

En organisant sur chacune de ces tombes, une courte et simple cérémonie, Le Souvenir Français a la volonté d’enraciner la mémoire de chacun des combattants dont le destin individuel s’est fondu dans le destin collectif de la nation dans son territoire de naissance ou de vie.

Ces 440 cérémonies rappellera que chacun de ces combattants est porteur d’une triple mémoire – familiale, communale et nationale – et que chacune de ces tombes doit s’inscrire dans un chemin mémoriel dont l’aboutissement est le monument national à Paris.

Les cérémonies des 3 et 4 novembre renforceront ainsi la cérémonie nationale du 11 novembre en donnant à chaque nom inscrit dans la pierre, sa légitimité territoriale.

 

En annexes :

[1] Les tombes des combattants inhumés à l’étranger, ne seront pas fleuries ainsi que les lieux de dispersion des cendres des combattants et les tombes des soldats dont la famille n’a pas donné son accord.

Retour aux actualités