On aime, on soutient…

La mémoire à travers les publications…

Vox@book – L’édition littéraire accessible à tous

Née de l’expérience de la transcription, cette édition est devenue une réalité avec le lancement du premier livre de poésie de l’auteur sarrebourgeois Pascal Lefèvre « les 1000 sonnets pour le centenaire de la Grande Guerre » en format du livre-audio.

Ce projet a été réalisé par l’association LISY (Lire sans les yeux), éditeur d’ouvrages adaptés pour mal-voyants et aveugles.

Contact : assolisy@gmail.com

Pour en Savoir plus : www.lisy.fr

Nos Crac’hois dans la Grande Guerre leur histoire entre 1914-1918

Sous l’égide de la commune de Crac’h, M. Laurent PICARD, adjoint au maire, a mis sur pied une équipe d’historiens de la commune (tous adhérents du Souvenir Français) qui travaillent depuis plusieurs années sur le parcours des soldats de la commune ayant été mobilisés lors de la Grande Guerre. L’aboutissement de ce travail est un livre qui vient de sortir  » Nos Crac’hois dans la Grande Guerre » dans lequel ils retracent le parcours des 587 mobilisés natifs et/ou habitants de la commune.

Cet ouvrage est commercialisé par la mairie de Crac’h.

Contacts : info@crach.fr, pour la commande des livres et Robert Malard, délégué communal de Crac’h annierobertmalard@orange.fr

Une vérité qui semble déranger de Michel BAUDIER

L’association « Ardennes 1940 à ceux qui ont résisté » a été fondée en 1955 à partir des amicales des unités qui ont combattu en 1940 dans le secteur de Stonne-Tannay-Oches. Son objectif est de faire connaître la résistance de l’armée française entre le 14 mai et le 11 juin 1940.
Cet ouvrage est un exposé de ces combats avec de nombreuses cartes et de nombreuses illustrations.104 pages, format A4, 15 € + 4,80 € (port et emballage) = 19,80 €

Contact : mi.baudier@laposte.net – 1 Route de Sainte Marie, 08400 VOUZIERS. Tout chèque est à libeller au nom de « Association ARDENNES 1940 à ceux qui ont résisté ».

Pilots de combats de Nicolas Mingasson

Le 10 juin 2011 en Kapissa, un hélicoptère de l’armée française s’écrase lors d’une simple mission d’escorte. Le pilote Mathieu Fotius, survit et raconte le crash. Il raconte aussi les opérations militaires extérieures de la France, le métier de pilote de combat et surtout le lien indéfectible qui le lie à Mathieu Gaudin, son co-pilote décédé lors de cette journée. Ce livre parle d’amitié, de courage, d’engagement et de l’absence. Un livre qui, par sa portée universelle, s’adresse à tous.

Pour soutenir cette publication : https://www.lesbelleslettres.com/livre/3640-pilotes-de-combat

 

« Anatole Le Braz et l’Amérique »

Auteur de la biographie Anatole Le Braz se raconte, éditée en 1998, Georges Le Moël, professeur honoraire, coordinateur du Musée Anatole Le Braz et adhérent du Souvenir Français, fait paraître un nouvel ouvrage sous le titre Anatole Le Braz et l’Amérique. Il s’agit d’un autre regard porté sur l’écrivain folkloriste costarmoricain, qui a effectué treize longues tournées aux Etats-Unis et au Canada, sous l’égide de l’Alliance Française, entre 1906 et 1920. Outre les fonds privés, ses Carnets de campagne d’Amérique constituent une source documentaire d’une grande importance. L’œuvre porte sur la vie quotidienne américaine de l’époque, sur ses missions auprès de l’Association nationale-Fondation depuis 2008, et surtout sur son rôle pendant la Grande Guerre, pour influencer l’opinion des Américains et faire entrer les U.S.A. dans le conflit mondial, aux côtés des Alliés. Il était présent au Congrès, le 2 avril 1917, pour écouter le président Wilson. Sa petite fille, Laura, épouse d’un Amiral américain, a vécu dans l’Etat du New Hampshire, avant de revenir définitivement à Port-Blanc (22), où l’auteur du livre l’a rencontrée en mai 2008. Laura est décédée le 2 avril 2009.

Contact : georges.lemoel@orange.fr

Pour soutenir cette publication : télécharger le bon de commande

Gnome-et-Rhône. 1939-1945. Parcours de 67 Salariés de Serge Boucheny et Dominique Guyot

L’Association d’histoire sociale de la Snecma fait paraître un nouvel ouvrage. À travers les notices biographiques de 67 travailleurs de l’ancienne Société des Moteurs Gnome et Rhône implantée sur le boulevard Kellermann dans le 13e arrondissement de Paris, devenue la Snecma à la Libération et aujourd’hui Safran, ce livre présente le courage de ces hommes, de ces militants, fusillés ou déportés, des ouvriers requis pour le STO comme des morts au combat, des victimes du racisme et des morts sous les bombardements.

Cet ouvrage est le fruit du travail de Serge Boucheny et Dominique Guyot. Le premier, formé à l’école d’apprentissage Gnome et Rhône, a été ouvrier rectifieur à la Snecma. Militant syndical et politique, communiste, il a été député du 13e et sénateur de Paris. Il a publié Chronique ouvrière. Le moteur d’avion, des hommes, des luttes, éditions Le temps des cerises, 2006 et Les Parisiens en Résistance. Paris 13, éditions Le Geai bleu, 2013. Le second, administrateur civil, a été en fonctions au ministère du travail et au Conseil économique et social. Il a été secrétaire général du Comité d’histoire du ministère du travail.

Pour soutenir cet ouvrage : télécharger le bon de commande

Contact : ahs.cgt.snecma@gmail.com

L’âme des lieux. Les lieux qui font le monde. Numéro 1 : « Ces endroits qui nous rendent heureux ».

La revue L’âme des lieux s’adresse à tous les curieux du monde. Les lieux nous parlent. Ils sont porteurs de mémoire, de culture, d’informations, d’émotions. Chaque trimestre, L’âme des lieux est une invitation au voyage, avec des dossiers sur des lieux « remarquables », en bas de chez soi, ou à l’autre bout du monde, qui permettent de mieux en saisir le sens, l’authenticité. Autant d’occasions de week-ends, de longs voyages ou d’évasions sans quitter son fauteuil.

La revue est aussi une invitation à la compréhension du monde, grâce à une mise en sens de l’actualité par les cartes, pour ancrer dans l’espace les informations brutes collectées dans les médias. Un éclairage précis et simple, pour ceux qui n’ont ni l’envie ni le temps de se plonger dans une revue de géopolitique trop pointue.

Pédagogique, accessible au plus grand nombre et agréable à lire, L’âme des lieux propose enfin des articles sur la toponymie, les lieux du crime ou de l’étrange, les lieux de la vie quotidienne, les lieux du pouvoir. Et même une recette « géo localisée ».

Le numéro 1 parait le 31 mai, au prix de 15 €. Dans tous les kiosques et librairies et sur abonnement.

Pour soutenir cet ouvrage : www.lamedeslieux.fr

La mémoire à travers les monuments…

Le remplacement de la stèle du Dobro Polje en Macédoine

L’Association Nationale pour le Souvenir des Dardanelles et Fronts d’Orient souhaite reconstruire le monument du poilu, aujourd’hui disparu, au sommet du Dobro Polje, théâtre d’une bataille décisive en septembre 1918.

 Ce projet a reçu le label de la Mission du Centenaire.  Il est soutenu par plusieurs donateurs, organismes publics ou associatifs et personnes privées, notamment adhérents de l’association.

La stèle sera réalisée en pierre reconstituée par une restauratrice de statues expérimentée. Le coût de l’opération est de 9 000 €. A ce jour, le total des subventions allouées et des dons reçus atteint environ 4 200 €. Un complément reste donc nécessaire pour finaliser le financement. L’association fait un appel à dons complémentaires, même modestes, pour ce projet symbolique en mémoire des 70 000 Poilus tombés sur le Front d’Orient.

Pour soutenir cette initiative : https://www.leetchi.com/c/la-stele-au-poilu-dorient-du-dobro-polje#utm_source=mail_service_fr&utm_medium=creation_ok_fr&utm_campaign=mail_service_creation

  

La mémoire à travers les spectacles…

L’envol de la marseillaise

Un spectacle conçu et présenté par Thomas Sertillanges.

En 1914, malgré son souhait, Edmond Rostand ne pourra être mobilisé à cause de son âge et de sa santé. Affligé, se sentant presque humilié de ne pouvoir partager le destin collectif des jeunes Français, il mettra sa notoriété au service de la France en soutenant son pays, notamment au travers de ses poèmes publiés sour le titre Le Vol de la Marseillaise, visitera les Poilus sur le front, multipliera les actions caritatives…

Le spectacle raconte la Grande Guerre vécue par Edmond Rostand et illustrée par ses poèmes récités par les comédiens Déborah Chantob, Amélie Charbonnier, Pablo Chevalier et Edouard Dossetto.

Les musiques militaires et d’époque seront interprétées par « L’Amicale des Anciens Musiciens de la Légion étrangère ».

Ce sera aussi l’occasion de découvrir une courte pièce jouée pour la première fois en 1918, Cyrano aux tranchées, de Joseph Suberville, avec William Mesguich et Alexandre Levasseur. Conversation détonante en alexandrins entre un Poilu et Cyrano, regards croisés sur cette guerre.

A Marseille : La soirée se terminera par le chant de La Marseillaise interprétée par la cantatrice Isabelle Vernet. L’association « Mémoire de Poilus » installera un hôpital de campagne avec soldats en uniforme dans la cour d’honneur de la préfecture.

Pour vous inscrire à l’événement à Marseille le 16 juin : https ://www.weezevent.com/l-envol-de-la-marseillaise

Pour vous inscrire à l’événement à Paris le 30 juin : www.weezevent.com/l-envol-de-la-marseillaise-paris

Contact : thomas.sertillanges@wanadoo.fr

Le cabaret du Poilu au festival d’Avignon

Fondée en 2007, Sans Lézard est une compagnie professionnelle parisienne qui réunit des artistes de différents horizons autour de spectacles, théâtraux et musicaux. La compagnie est affiliée au Souvenir Français depuis 2017.

Mêlant le répertoire du café-concert du début du siècle à celui des tranchées et de la chanson française, Le Cabaret du Poilu retrace le déroulement de la Grande Guerre, de l’attentat de Sarajevo à la victoire. Il évoque en chansons la vie sur le front et à l’arrière, ainsi que le destin singulier de personnages caractéristiques de l’époque.

Depuis 2014, Le Cabaret du Poilu est joué dans toute la France. Cette année, le spectacle sera représenté au Festival Off d’Avignon.

Pour soutenir ce spectacle : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/le-cabaret-du-poilu-au-festival-d-avignon

 

Anthelme, l’âne des tranchées de la compagnie du Livre de la nuit

 

Au plus fort, les ânes étaient 5 000 dans le secteur de Verdun lors de la Première Guerre mondiale. En 1914, un ordre de réquisition était lancé et les ânes furent utilisés pour marcher dans les boyaux, peu larges et peu profonds, pour lesquels les chevaux et les mulets étaient trop hauts.

Cette pièce raconte l’histoire d’un de ces ânes, Anthelme qui était aux côtés d’un soldat yvelinois Albert Leclerc, en 1917, au Chemin des dames. Cent ans plus tard, l’arrière-arrière-petit-fils de l’âne et le petit fils du soldat se retrouvent sur scène afin de partager cette histoire d’amitié ainsi que les conditions de vie dans les tranchées.

Prochaine représentation le 17 juin à 16h00 dans le jardin de la médiathèque de Jouars-Pontchartrain (78).

Pour en savoir plus : http://www.lacompagniedulivredelanuit.com/

La mémoire à travers les expositions…

Char Léger Renault FT au Musée des Blindées à Saumur

L’année 2018 est le centenaire de l’utilisation opérationnelle du premier char d’assaut moderne au monde, le char léger Renault FT, appelé « le char de la Victoire ». Le musée des blindées à Saumur présente une exposition qui retrace l’histoire et l’utilisation de ce véhicule pendant la guerre.

Pour en savoir plus : http://www.museedesblindes.fr/

Au front, une vie de poilus

Exposition temporaire au musée de la cavalerie, retraçant la vie quotidienne des soldats au front en 1914-1918.

Pour en savoir plus : http://www.musee-cavalerie.fr/index.php

Le Ciel en guerre au Service Historique de la Défense

Exposition jusqu’au 16 septembre 1914-1918 Le Ciel en guerre raconte les débuts de l’armée de l’air française.

Dans le cadre de cette exposition le Service Historique de la Défense présente :

Du 12 au 14 juin, un colloque et une journée d’études militaires en résistances.

Le 28 juin, une conférence intitulée « Le commandement de Joffre pendant la Grande Guerre ».

Pour soutenir ces initiatives : http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

La mémoire à travers le web…

 L’opération mémorielle Promotion de Saint-Cyr Maroc et Syrie 1925-1927

Ce projet mémoriel prend la forme d’éphéméride (sur Facebook et Twitter) des officiers Morts pour la France lors des combats de mai-juin 1940, appartenant à trois promotions de Saint-Cyr : les 112e, 117e et 122e.  Chaque fiche indique le lieu de naissance ainsi que le lieu de décès de l’officier. Cette initiative vise à enrichir chacune des fiches biographiques d’une manière collaborative.

Pour en savoir plus : https://tenue31.fr/112e-promotion-de-saint-cyr-maroc-et-syrie-1925-1927/

Pour soutenir cette initiative : https://www.facebook.com/tenue31/posts/198775313953847

Retour aux actualités