La géolocalisation des tombes des « Mort pour la France »

Le Souvenir Français a créé une application afin de géolocaliser les tombes des « Mort pour la France » dans les cimetières communaux.

Cahier de photographies

Un triple objectif :

  • Donner à chaque combattant un destin historique et le sortir de l’anonymat.
  • Inscrire la découverte des tombes de « Mort pour la France » dans la modernité technique, la visite se fait avec un téléphone ou une tablette.
  • Fixer définitivement les tombes familiales des « Mort pour la France » dans les cimetières communaux.

Une triple mémoire :

Les tombes des « Mort pour la France » dans les cimetières communaux sont le croisement de trois mémoires :

  • Familiale : chaque « Mort pour la France » illustre sa famille. Rare parmi les cinq millions de Français qui construisent leur généalogie sont ceux qui ne découvrent pas un parent « Mort pour la France ».
  • Territoriale : les noms des « Mort pour la France » sont inscrits sur le monument aux Morts de chaque commune ; leur tombe prolonge cette inscription.
  • Nationale : les « Mort pour la France » sont les acteurs héroïques de notre histoire nationale.

Une triple mobilisation :

  • Associative : il appartient aux comités du Souvenir Français et aux délégations départementales de lancer et de coordonner les projets.
  • Intellectuelle : il est nécessaire que des chercheurs (généalogistes,  historiens amateurs, étudiants) écrivent les « destins individuels » de chaque combattant.
  • Communale : rien ne peut se faire sans engagement de chaque municipalité à travers un vote du conseil municipal ainsi qu’un financement.

 

8 cimetières sont à ce jour géolocalisés

50 projets de géolocalisation sont en cours.

Afin de favoriser la visite des cimetières géolocalisés,  les destins individuels ne peuvent être découverts qu’à une distance minimum de 12 mètres des tombes.

 

Découvrez deux films de présentation de la géolocalisation au Plessis-Belleville.

 

 

Cahier de Photographies

Retour aux actualités