Le sport au service de la mémoire

SONY DSC

Depuis quelques années, le sport s’est imposé comme un vecteur de mémoire. On ne compte plus les tournois labellisés « Bleuet de France », les trails sur les champs de bataille, les épreuves sportives qui accompagnent une cérémonie.

Ce que l’on sait moins, c’est que l’Association Rhin et Danube fut en son temps pilote en la matière.

Aujourd’hui, quelques initiatives prises en charge par le Souvenir Français survivent. Il en est ainsi du tournoi de judo Rhin et Danube dans l’Orne.

Ce tournoi a une histoire

Il a été créé en 1990 par le président de l’association Rhin et Danube, Yves Bundi.

Il s’est imposé comme un moment incontournable du partenariat sport-mémoire ; 26 éditions ont été organisées, la 27e aura lieu le 18 avril 2017.

Chaque année, plus de 20 équipes de judo concourent (23 en 2016) ce qui représente plus de 150 judokas originaires de l’Orne, du Calvados, de la Manche, de la Sarthe et de l’Eure et Loir.

En 2000, Le Souvenir Français a pris le relais de Rhin et Danube tout en conservant la dénomination du tournoi afin de respecter l’enracinement mémoriel de ce challenge. Cette année encore, la mémoire de la 1ère armée sera à l’honneur.

Contact : M. Yves DUPREZ, délégué général du Souvenir Français pour l’Orne, yves_duprez@orange.fr

Retour aux actualités